Article : Enfants

Des tapis puzzle sur la sellette

20.12.2010

Mi-décembre 2010, la Belgique les a interdits, la France a suspendu leurs ventes durant trois mois. Et en Suisse?



Certains tapis, composés de pièces de puzzle géantes en mousse, ont été retirés des magasins par le gouvernement belge suite à des analyses révélant un niveau trop élevé « de particules nocives, notamment de formamide », classé dans la catégorie des produits chimiques CMR (cancérigènes, mutagènes et/ou toxiques pour la reproduction). Sur l’Hexagone, les autorités procèdent à des tests sur les produits disponibles sur le marché.

En Suisse, le bureau fédéral de la consommation (BFC) a transmis le dossier à l’Office fédérale de la santé publique (OFSP). Mais d’ores et déjà, certains commerçant ont déjà pris les devants. Chez Franz Carl Weber, on indique avoir retiré presque immédiatement un modèle de ces tapis colorés, précisant que les clients ayant en leur possession ce jouet peuvent le retourner et se le faire rembourser. De son côté, Toy R Us affirme ne pas avoir dans son assortiment les tapis puzzle incriminés. Toutefois, par mesure de précaution, ils ont été également retirés de la vente en attendant les résultats de leurs propres laboratoires, explique Franz Schweighofer, directeur pour la Suisse.

Enfin, chez Coop, ce tapis ne figure pas dans l’assortiment standard des jouets. Mais le responsable de la branche au sein du distributeur vérifie la situation auprès de certains grands magasins qui s’approvisionnent parfois directement auprès de fournisseurs. « Pour Coop, il est évident que nous ne vendons pas des produits pour enfants s’ils sont défendus dans d’autres pays européens », ajoute Sabine Vulic, du service de presse. Quant à Migros, où un puzzle géant n’est disponible qu’en été, il reste confiant. « L’institut de test, le TUV Rheinland, nous atteste de la conformité de tous les aspects du produit. Un rappel n’est donc pas nécessaire », assure Martina Bosshard, porte-parole.

Elisabeth Kim

  • Vérifier si le tapis puzzle est en matière caoutchouteuse EVA (pour Ethylène Vinyle Acétate). Les autres matières – tissu, carton… – ne sont pas incriminées.
  • Si le tapis a été acheté il y a quelques temps déjà, les éléments nocifs se sont sans doute déjà évaporés. En effet, la majorité des composés organiques volatiles s’évaporent dans les 15 jours qui suivent le déballage.
  • Selon l’étude de nos confrères belges de Test Achats (octobre 2009), un seul tapis de la marque Intertoys ne dégageait pas de formamide. Toutefois, ce modèle contenait d’autres substances volatiles. Par conséquent, il est important d’aérer ce type de revêtement pendant plusieurs jours avant de l’utiliser.
  • Même si le caoutchouc s’avère pratique, en cas de doute, on peut toujours opter pour un tapis en tissu ou autres matières naturelles. Attention: certains tapis « classiques » bon marché dégagent aussi des composés indésidérables, comme le révélait un test de la FRC en mars 2005.
  • Enfin, choisir des produits portant la mention « moins de 36 mois ». La législation est en effet plus sévère pour les objets destinés aux tout-petits. Ne pas oublier non plus que si un objet est destiné aux enfants, son emballage ne l’est pas forcément: les sacs peuvent parfois contenir des substances indésidérables (phtalates etc.).
  • Le formamide sera interdit en Europe par la Directive sur la sécurité des jouets en 2013, une interdiction qui s’appliquera très probablement en Suisse aussi. Néanmoins, il est important de souligner que de nombreuses autres substances sont à bannir de notre environnement. La prévention la plus élémentaire et la plus efficace à ce jour est d’aérer régulièrement les pièces de son logement, entre 5 à 10 minutes par jour, fenêtres grandes ouvertes! H. K.

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre

Interpellation des grands distributeurs

 
Nous demandons aux distributeurs

  • cesser le marketing agressif sur les fraises, mais également sur d’autres denrées hors saison, que ce soit en rayon ou dans les différentes publications destinées à vos clients (catalogues, magazines, journaux, newsletter, etc.) ;
  • renoncer à disposer les fraises espagnoles aux endroits stratégiques de vos points de vente, à savoir en face de l’entrée, sur des ilots dédiés, ou en tête de gondoles ;
  • ne pas recourir à des mises en scène pour vendre la fraise hors saison (à savoir jusqu’en avril), en l’associant par exemple à de la crème et des tartelettes. Une demande valable aussi pour d’autres denrées, comme les asperges du Pérou associées à de la mayonnaise, viande séchée ou autre ;
  • indiquer clairement, de manière bien visible et transparente le pays de provenance ainsi que les noms des producteurs de fraises importées, que ce soit sur les affichettes qui accompagnent ces fruits en rayon, dans les publicités ou sur le dessus des barquettes ;
  • ne plus utiliser de formulations qui peuvent induire en erreur le consommateur sur la saison de la fraise en Suisse. Une demande valable pour la mise en rayon, ainsi que toute publication ;
  • être en mesure de prouver toute allégation de durabilité concernant l’assortiment.

Les dates de la tournée romande #Ramènetafraise

29.05.21Marché de Boudry (NE)
01.06.21Marché de Neuchâtel (NE)
02.06.21Marché de La Chaux-de-Fonds (NE)
04.06.21Marché de Fleurier (NE)
05.06.21Gare de Lausanne (VD)
12.06.21Gare de Genève (GE)
08.06.21Place fédérale (BE)
12.06.21Marché de Delémont (JU)
15.06.21Gare de Delémont (JU)
19.06.21Marché de Fribourg (FR)
27.09.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
29.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
29.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
09.09.21Semaine du goût Sion (VS)
25.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
26.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
05.10.21Les Jardins du Flon, à Lausanne (VD)
16.10.21Epicerie fine Côté Potager, à Vevey (VD)