Test : Pâtisserie

Quel est le meilleur panettone?

5.12.2017, Aude Haenni / Test comparatif panettone

Entre dégustation à l’aveugle et relevés d’ingrédients, lequel a obtenu les faveurs des passants et de la FRC?



Le panettone fait partie des traditions sur les tables des Fêtes. Originaire du nord de l’Italie (Lombardie, Milanais et Piémont), cette brioche venue du Moyen Age a conquis les étals des supermarchés et ne cesse de se réinventer. Mais la recette originelle, élaborée durant de longues heures, se limite à de la farine, du beurre, du sucre, des oeufs, des fruits confits, des raisins sultanines et des zestes d’agrumes. La FRC a examiné l’étiquette de dix d’entre eux et les a fait déguster à l’aveugle aux passants dans une rue de Lausanne.

Du sucre, du gras et de la chimie

Les responsables des tests FRC ont, malheureusement, à nouveau relevé que les industriels jouent avec notre santé. En ce qui concerne le sucre, pour commencer. Alors que le Coop Panettone (4) contient 14,5 g pour 100 g, ses concurrents sautent directement à 24-25 g, couvrant aisément la dose quotidienne suffisante chez l’adulte. Le Favorina Classico (2) grimpe jusqu’à 31,6 g, égalant presque le Milano de Melegatti (7) avec 32 g! Ces deux derniers font pourtant partie des plus appréciés des passants… Le taux de lipides, ensuite. Trois desserts s’en sortent avec moins de 10 g pour 100 g. Soit le San Antonio (6), le Migros Sélection (10) et le Coop Panettone (4). A l’opposé, le Panettone artigianale (5) en comporte 15 g. Là encore, l’avis du public penche à l’opposé des trois produits les meilleurs nutritivement parlant.

Si la véritable recette comporte elle aussi des arômes d’agrumes, seul le Panettone artigianale (5) est fabriqué à base d’arôme naturel d’orange. Il Gran Panettone de Maina (1) contient aussi de l’arôme naturel, mais n’est pas spécifié. Pour nos testeurs d’un jour, ce critère n’a pas semblé faire grande différence.

Appréciation globale: goût et qualité

Du moins bon aux grands gagnants

Sur nos dix produits, seuls trois ont été moyennement appréciés: le Coop Panettone (4), le Milano de la marque Motta (9) et le San Antonio (6). Goût chimique ou de fruits confits désagréable, texture trop sèche ou trop pâteuse sont autant de commentaires qui sont revenus. Notons encore que sans son joli papier bordeaux et son ruban doré, le Migros Sélection (10) finit bon dernier.

Et le trio de tête par contre? Il Gran Panettone de Maina (Migros), le Favorina Classico (Lidl) et le Classic de chez il Viaggiator Goloso (Manor). Le produit de Lidl est imbattable au niveau du prix… mais bien trop sucré. On préférera donc se tourner vers celui de Migros – ni trop sucré, ni trop gras et aux arômes naturels –, comme étant le bon compromis pour cet achat gourmand.

Cet article est paru dans le magazine FRC Mieux choisir sous le titre «Des panettones qui en font des tonnes»

Voir notre test des panettones

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre