FRC Conseil : Alimentation

Date de vente et date de consommation

3.9.2013

«La FRC mentionne que certains produits ont une date limite de consommation et d’autres une date de durée de conservation minimale. Y a-t-il d’autres cas de figure?»



Les denrées doivent porter une date de durée de conservation minimale (Ordonnance sur l’étiquetage). Cela n’empêche pas la vente passé cette date, puisqu’elle indique la date jusqu’à laquelle l’aliment garde ses qualités dans des conditions de stockage appropriées. En revanche, cela mérite une baisse de prix, accompagnée d’une explication sur la durée pendant laquelle on peut encore consommer cet aliment, sur les conditions dans lesquelles le stocker et sur la possibilité de revenir en cas de problème.

L’interdiction de vendre après la date se limite aux produits réfrigérés, lesquels portent une date limite de consommation (à consommer jusqu’àu…) en lieu et place de la date de durée de conservation minimale. Aucune indication n’est requise pour les fruits et légumes frais non transformés. La FRC préconise qu’une date d’emballage soit indiquée comme repère. Certains aliments de garde ne sont pas tenus de mentionner une durée de conservation minimale. La FRC préfère que soit donnée une mention telle que «conservation illimitée si le produit est stocké au frais, au sec et à l’abri de la lumière».

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre