Test : Cosmétiques

Crème anticellulite testée: des effets si infimes

27.3.2018, Anne Onidi

Huit articles ont été comparés à une lotion classique pour le corps. Verdict: les produits spécifiques l’emportent, avec un avantage imperceptible.



Le printemps est à peine entamé mais la publicité, elle, se projette déjà en été. Ah! les bains de soleil, les longues flâneries en bikini à exhiber un épiderme parfaitement lisse et bronzé… Sauf que dans la vraie vie, les vraies femmes se sentent bien loin de ce tableau idyllique, fonds de commerce des magazines féminins et des affiches de marques de prêt-à-porter. Et dans la vraie vie, bon nombre de vraies femmes se refont une santé esthétique en se mettant au sport, en adoptant un régime et… en achetant une crème censée générer un amincissement ou réduire la cellulite.

Manque d’études sérieuses

L’examen des crèmes dédiées au traitement de la cellulite montre que, comparativement aux laits classiques pour le corps, ces produits recèlent bien des substances agissant sur les causes de la cellulite. Ces crèmes contiennent par exemple des composés augmentant l’hydrolyse des graisses (la caféine, très fréquente) ou la circulation microvasculaire (Hedera helix L., Ananas sativus, etc.) ainsi que des molécules restaurant les tissus (vitamines A et C). Autant de substances dont l’efficacité a pu être démontrée in vitro en laboratoire. Mais quels bénéfices apportent réellement ces produits sur des femmes faites de chair? Aucun travail scientifique solide n’a étudié la question jusqu’ici, mais la FRC a mené l’enquête avec d’autres organisations européennes pro-consommateurs.

Cure intensive inefficace

Durant quatre semaines, 30 femmes (par crème) ont appliqué du produit sur leurs cuisses matin et soir. A noter que nous avons anonymisé les tubes et pots de manière à ce que ni les utilisatrices ni le laboratoire ne connaissent les références. Les experts du laboratoire ont examiné chaque femme au premier puis au dernier jour de l’expérience et ont effectué des comparaisons à l’aide de photos classiques et d’images prises par caméra infrarouge. Cette dernière technique révèle en effet les températures hétérogènes sur la surface de la peau que la cellulite induit en altérant la microcirculation. Résultat: les crèmes anticellulite génèrent une amélioration chez 43 à 63% des femmes, contre 27% pour la lotion corporelle. Les images infrarouges mettent en évidence plus de changements structurels avec les crèmes anticellulite qu’avec le lait corporel. Mais même les crèmes les plus performantes ne produisent sur les femmes les plus réactives que des effets invisibles à l’oeil nu.

Cocktail de substances indésirables

Quant à l’éventuel effet amincissant – effet que ces produits ne revendiquent pas d’ailleurs –, autant l’oublier! Cependant, ce sont des crèmes agréables à utiliser, que les utilisatrices ont plébiscitées. Seul bémol pour la Shiseido, jugée un peu collante. Et même si c’est l’efficacité qui tient le premier rôle dans ce test, nous avons également jugé l’étiquetage en pénalisant l’usage de chiffres fantaisistes et d’allégations aguichantes. Parce qu’elles sont appliquées deux fois par jour et qu’elles ne sont pas rincées, ces crèmes devraient être exemptes de substances problématiques telles que perturbateurs endocriniens, allergènes et autres molécules cancérigènes. Or ce n’est malheureusement pas le cas: aucun produit n’a été épargné. Grande perdante en la matière, la crème de Collistar cumule tout de même neuf substances problématiques… Du rêve à prix d’or, voilà ce que vendent les crèmes anticellulite!

Voir notre test des crèmes anticellulite sur test.frc.ch

Technique Le massage, seule arme valable

En 2014 déjà, nos confrères français de 60 millions de consommateurs éprouvaient crèmes, vêtements et appareils propres à favoriser l’amincissement sur 20 femmes, et ce durant 28 jours. Avec un verdict global mitigé, puisque aucune méthode ne permettait de perdre suffisamment de centimètres. En revanche, certains appareils de massage ont diminué la cellulite et amélioré significativement l’aspect de la peau. Pour profiter de ces bénéfices, il faut toutefois débourser une somme importante: les meilleurs appareils simulant la technique manuelle du «palper-rouler», réalisée en institut de beauté, coûtent cher. Il importe également d’en faire une utilisation disciplinée à raison d’au moins trois fois 10 minutes par semaine. Une régularité qui pourrait, elle, porter quelques fruits, contrairement aux cosmétiques inutiles.

Le palmarès

Le meilleur: LPG Wellbox, 1298 fr. (remplacé par Wellbox S)

Meilleur rapport qualité-prix: Solac masseur anticellulite sculptural, 90 fr.

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre