S'inscrire à la lettre FRC
S'inscrire à la lettre FRC

Article : Contrat

Tous les moyens sont bons pour vous garder!

2.10.2021, Marine Stücklin et Jean Tschopp

Souvenez-vous, l’année dernière, le Parlement décidait d’enterrer une initiative parlementaire qui demandait d’informer le consommateur avant que son contrat ne soit reconduit tacitement. La majorité des députés avait malheureusement considéré qu’une telle communication était bureaucratique et engendrerait trop de travail du côté de l’entreprise. Le coup a été rude à encaisser.



Le renouvellement automatique du contrat à l’insu du consommateur est une manière de s’assurer de sa fidélité. Lorsqu’il est couplé à des conditions de résiliation dissuasives ou inutilement compliquées, on obtient la recette parfaite d’une relation forcée. Les applications de rencontres Parship et The Casual Lounge se distinguent ainsi par des exigences saugrenues pour résilier l’abonnement.

Parship exige de l’abonné qu’il s’identifie en communiquant l’adresse électronique indiquée dans son profil ou son identifiant Parship ainsi que le «mot de passe service» qu’il peine le plus souvent à retrouver. Mais la résiliation la plus difficile est celle de The Casual Lounge: elle passe par l’envoi d’un fax signé en Allemagne (!) contenant le motif de résiliation et les données personnelles de l’utilisateur. Si la résiliation intervient par e-mail, ce dernier doit signer puis scanner le document avant d’obtenir un code personnel de résiliation à activer depuis le site. Or la désactivation du compte n’équivaut pas à une résiliation. Ce formalisme excessif rend la fin des relations contractuelles inutilement compliquée.

Les pros de l’amour ne sont pas les seuls à compliquer la vie du consommateur. Dans la branche de la téléphonie, Lebara, Yallo ou encore Sunrise/UPC n’acceptent la résiliation que par «chat» ou par téléphone. Une résiliation par écrit ou par e-mail est exclue. Ici, le vendeur cherchera avant tout à dissuader le client de partir en lui proposant notamment de nouvelles offres, en apparence alléchantes, mais qu’il risque de regretter.

La FRC déplore la tendance actuelle à chercher par tous les moyens, surtout les mauvais, à retenir le client. La crise sanitaire, qui a mis en difficulté de nombreuses entreprises, ne doit pas encourager ces pratiques et le consommateur doit pouvoir résilier ses contrats simplement et sans conditions à défaut d’être informé de leur reconduction automatique.

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre

Interpellation des grands distributeurs

 
Nous demandons aux distributeurs

  • cesser le marketing agressif sur les fraises, mais également sur d’autres denrées hors saison, que ce soit en rayon ou dans les différentes publications destinées à vos clients (catalogues, magazines, journaux, newsletter, etc.) ;
  • renoncer à disposer les fraises espagnoles aux endroits stratégiques de vos points de vente, à savoir en face de l’entrée, sur des ilots dédiés, ou en tête de gondoles ;
  • ne pas recourir à des mises en scène pour vendre la fraise hors saison (à savoir jusqu’en avril), en l’associant par exemple à de la crème et des tartelettes. Une demande valable aussi pour d’autres denrées, comme les asperges du Pérou associées à de la mayonnaise, viande séchée ou autre ;
  • indiquer clairement, de manière bien visible et transparente le pays de provenance ainsi que les noms des producteurs de fraises importées, que ce soit sur les affichettes qui accompagnent ces fruits en rayon, dans les publicités ou sur le dessus des barquettes ;
  • ne plus utiliser de formulations qui peuvent induire en erreur le consommateur sur la saison de la fraise en Suisse. Une demande valable pour la mise en rayon, ainsi que toute publication ;
  • être en mesure de prouver toute allégation de durabilité concernant l’assortiment.

Les dates de la tournée romande #Ramènetafraise

29.05.21Marché de Boudry (NE)
01.06.21Marché de Neuchâtel (NE)
02.06.21Marché de La Chaux-de-Fonds (NE)
04.06.21Marché de Fleurier (NE)
05.06.21Gare de Lausanne (VD)
12.06.21Gare de Genève (GE)
08.06.21Place fédérale (BE)
12.06.21Marché de Delémont (JU)
15.06.21Gare de Delémont (JU)
19.06.21Marché de Fribourg (FR)
27.09.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
29.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
29.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
09.09.21Semaine du goût Sion (VS)
25.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
26.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
05.10.21Les Jardins du Flon, à Lausanne (VD)
16.10.21Epicerie fine Côté Potager, à Vevey (VD)