S'inscrire à la lettre FRC
S'inscrire à la lettre FRC

Article : Prévention

Cinq fruits et légumes, comment?

29.4.2014, Laurence Julliard / Cinq portions, c’est l’équivalent de 600 g, d’où l’importance de les répartir sur la journée. Photo: Africa Studio/shutterstock.com

Connaît-on réellement la signification de ce slogan cher aux nutritionnistes ? Idées reçues et conseils.



Cinq, unis comme les doigts de la main. Qui? Les mousquetaires? Non, les fruits et légumes. A raison de cinq par jour, ils contribuent fortement à votre équilibre alimentaire, mais maîtrisez-vous ce message de santé publique dans votre assiette? Check-list en quelques idées reçues avec Joan Germann, diététicienne, membre de l’ADiGe, l’Antenne des diététiciens genevois.

Une ratatouille avec aubergines, courgettes, tomates, poivrons et plein d’herbes aromatiques ou d’olives. Le compte est bon?

Non, il ne suffit pas de compter le nombre d’ingrédients. Les légumes présents dans la ratatouille équivalent à une des cinq portions dont le corps a besoin. Pour un adulte, cela correspond à 120 grammes. Les herbes aromatiques ne font pas partie du calcul, elles appartiennent à la famille des condiments, comme les câpres sur la pizza. Les olives, elles, sont à classer parmi les fruits oléagineux, donc les graisses.

Un smoothie remplace-t-il une portion de fruits?

Oui, pour autant qu’on soit attentif à sa composition. Concernant les produits prêts à l’emploi, veillez à ce qu’il n’y ait pas d’additifs. Et ne remplacez pas vos deux fruits quotidiens systématiquement par ces jus: ils perdent des fibres à la centrifugation, donc des nutriments. Rien de tel que la lecture des étiquettes pour connaître l’apport réel que fournit l’aliment.

Et si je préfère les fruits secs, des produits de garde qui se transportent facilement?

Pourquoi pas, mais adaptez le volume de votre portion: 20 à 30 grammes, car ce sont des produits déshydratés. Vérifiez aussi que le fabricant n’a pas ajouté de graisses. Et faites attention de ne pas en consommer trop, ils ont un effet laxatif.

A la belle saison, c’est facile. Mais en hiver…

Ressortez les produits congelés que vous aurez préparés durant l’été. Ils gardent plus de propriétés nutritionnelles que les conserves, qui ont perdu une part de leurs vitamines et auxquelles on ajoute souvent du sucre et du sel. A cette période, on mise sur les plats chauds. Il faut donc jouer avec la manière d’apprêter les produits maraîchers pour varier les plaisirs. Et redécouvrir les légumes oubliés

Manger beaucoup de fruits et de légumes, c’est plus lourd dans mon budget?

En mangeant local et de saison, on s’en sort à moindres frais. Ou privilégiez les produits de deuxième catégorie, moins beaux, mais aussi moins chers. De plus, ce qui pèse dans le coût du caddie, ce sont la viande et les produits animaux. On peut les limiter à deux ou trois fois par semaine, et les remplacer par des protéines végétales: du tofu ou des légumineuses.

Je ne vais jamais au marché. Quelle est la parade?

En grande surface, on trouve de plus en plus de produits étiquetés de logos qui garantissent le poids de la portion et un apport limité en graisses et en sel. Et, pour manger frais, achetez des quantités adaptées, puis consommez d’abord les produits achetés en vrac et gardez les surgelés pour la fin de la semaine: fruits et légumes perdent aussi de leurs nutriments s’ils sont stockés trop longtemps.

J’aime les légumes et je déteste les fruits, c’est grave?

Dès l’instant qu’on bannit certaines denrées, on déséquilibre son alimentation. Cinq par jour, cela veut dire deux fruits et trois légumes pour couvrir vos besoins en vitamines et en minéraux. Prenez-le comme un idéal pour développer de bonnes habitudes, allez-y progressivement, et n’oubliez pas la notion de plaisir!

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre

Interpellation des grands distributeurs

 
Nous demandons aux distributeurs

  • cesser le marketing agressif sur les fraises, mais également sur d’autres denrées hors saison, que ce soit en rayon ou dans les différentes publications destinées à vos clients (catalogues, magazines, journaux, newsletter, etc.) ;
  • renoncer à disposer les fraises espagnoles aux endroits stratégiques de vos points de vente, à savoir en face de l’entrée, sur des ilots dédiés, ou en tête de gondoles ;
  • ne pas recourir à des mises en scène pour vendre la fraise hors saison (à savoir jusqu’en avril), en l’associant par exemple à de la crème et des tartelettes. Une demande valable aussi pour d’autres denrées, comme les asperges du Pérou associées à de la mayonnaise, viande séchée ou autre ;
  • indiquer clairement, de manière bien visible et transparente le pays de provenance ainsi que les noms des producteurs de fraises importées, que ce soit sur les affichettes qui accompagnent ces fruits en rayon, dans les publicités ou sur le dessus des barquettes ;
  • ne plus utiliser de formulations qui peuvent induire en erreur le consommateur sur la saison de la fraise en Suisse. Une demande valable pour la mise en rayon, ainsi que toute publication ;
  • être en mesure de prouver toute allégation de durabilité concernant l’assortiment.

Les dates de la tournée romande #Ramènetafraise

29.05.21Marché de Boudry (NE)
01.06.21Marché de Neuchâtel (NE)
02.06.21Marché de La Chaux-de-Fonds (NE)
04.06.21Marché de Fleurier (NE)
05.06.21Gare de Lausanne (VD)
12.06.21Gare de Genève (GE)
08.06.21Place fédérale (BE)
12.06.21Marché de Delémont (JU)
15.06.21Gare de Delémont (JU)
19.06.21Marché de Fribourg (FR)
27.09.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
29.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
29.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
09.09.21Semaine du goût Sion (VS)
25.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
26.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
05.10.21Les Jardins du Flon, à Lausanne (VD)
16.10.21Epicerie fine Côté Potager, à Vevey (VD)