Article : Mieux décrypter

Chou-fleur… ou plutôt chou-feuilles

Mieux décrypter les emballages

9.5.2017, BP

«J’ai acheté un chou-fleur de 600 g. Le feuillage pesait 266 g, soit 44% du poids total, ce qui veut dire que j’ai dû jeter pratiquement la moitié de mon achat. Est-ce acceptable?» s’interroge notre membre.



DR

 

PRESCRIPTIONS | A défaut de cadre légal précis, l’Union maraîchère suisse et l’organisation qui commercialise les fruits et légumes frais (Swisscofel) ont fixé des prescriptions de qualité pour leurs produits. Le but premier de cette initiative est de donner une bonne image des fruits et des légumes pour mieux les promouvoir. Ainsi, les consommateurs ne se sentent pas trompés.

PROPORTION | L’inflorescence du chou-fleur est entourée d’une couronne de feuilles qui en garantit la fraîcheur. Leur poids, tronc y compris, ne devrait pas dépasser 20% du poids total. Le consommateur peut donc se plaindre au distributeur qui lui a vendu un légume avec 44% de feuilles, soit plus du double. Proposer trop de feuilles au prix du chou-fleur est clairement abusif.

QUALITÉ | Les prescriptions de qualité exigent que les légumes soient propres, sains, d’aspect frais et exempts de pourriture. Tous ces points sont signes de qualité et garantissent la bonne conservation du produit.

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre