S'inscrire à la lettre FRC
S'inscrire à la lettre FRC

Article : Garantie de loyer

Caution, précaution

Ce qu’il faut savoir pour déménager

27.1.2015, Laurence Julliard / Shutterstock / Lucky Business

Pour déménager, il faut du cash. Ou solliciter une société de cautionnement, mais en sachant à quoi on s’engage.



Au printemps, l’oiseau fait son nid. Et vous, vous envisagez peut-être de vous installer ou de changer d’appartement. Le projet n’est pas sans incidence sur vos finances: un déménagement, c’est onéreux, et vous devez avoir des économies pour verser le dépôt de garantie que la régie ou le propriétaire exigera de vous. Cette somme, qui peut aller jusqu’à trois loyers au maximum, selon la loi, vous n’en disposez pas forcément. Le cas échéant, vous pouvez la solliciter auprès d’assurances classiques – Zurich et Helvetia, pour ne citer qu’elles –, ou de sociétés de cautionnement.

«Garantie obtenue sous 24 heures», «finances libérées pour améliorer votre cadre de vie», «système qui rassurerait les bailleurs», promeuvent Swisscaution, leader de la branche active depuis 1991, ainsi que Firstcaution et Smartcaution, deux romandes arrivées sur le marché en 2008. Le locataire paie une finance de départ modique, puis des primes équivalentes à 5% du montant de la caution les années suivantes.

S’y ajoutent quelques francs pour frais de gestion et droit de timbre. A titre d’exemple, une caution de 4500 francs coûte dès la seconde année aux alentours de 250 francs par an, selon la firme. Faire appel à une société de cautionnement est donc tentant. D’autant que le contrat se conclut sans grandes formalités. Certains – petits budgets ou jeunes qui se mettent en ménage – n’ont d’ailleurs pas tellement d’autres alternatives pour obtenir un bail. Oui, mais…

«Assurez-vous que vous faites appel à une entreprise sérieuse, prévient d’entrée de jeu Valérie Muster, responsable de la Permanence juridique de la FRC. L’organisme doit clairement vous informer sur ce à quoi vous vous exposez.» A commencer par le fait que les sommes sont investies à fonds perdu. «Le jour où vous quittez le logement, vous ne récupérez pas un kopeck, contrairement à une caution traditionnelle sur un compte bloqué, à laquelle se sont ajoutés quelques intérêts.» Pour autant que l’état des lieux de sortie libère le locataire sans réserve, évidemment.

Lisez attentivement votre contrat

En cas de dégâts, une société de cautionnement peut avancer la somme des travaux. Mais l’opération n’est pas gratuite. En témoigne la mésaventure de ce Lausannois qui s’est adressé à la Permanence. «J’ai contracté chez Firstcaution, qui se présente comme une compagnie d’assurance. Je pensais donc qu’elle couvrait les éventuels dégâts. Or j’ai payé les travaux, majorés de 100 francs de frais de dossier.» «Il ne s’agit pas d’une assurance RC, précise encore la juriste. Et, dans ce cas-là, les conditions générales stipulaient le tarif. Mais il est vrai qu’avec une caution classique, le locataire aurait récupéré soit une partie de la somme de départ, restriction faite du montant des travaux, soit payé le sinistre.»

«Ma régie a refusé que la garantie de loyer provienne d’une société de cautionnement, raconte ce jeune père de famille genevois. On m’a laissé entendre que si je ne disposais pas de la caution, j’étais susceptible d’avoir des problèmes pour payer mon loyer.» Valérie Muster le souligne: non seulement le bailleur n’est pas tenu d’accepter ce type de garantie, mais les sociétés de cautionnement ne couvrent pas forcément les défauts de solvabilité.

«Je conseille à mes interlocuteurs de se tourner vers une personne de l’entourage pour qu’elle se porte garante, pour autant qu’elle en ait la capacité financière.» Car plus longtemps vous optez pour une société de cautionnement, plus cette solution vous coûtera cher.

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre

Interpellation des grands distributeurs

 
Nous demandons aux distributeurs

  • cesser le marketing agressif sur les fraises, mais également sur d’autres denrées hors saison, que ce soit en rayon ou dans les différentes publications destinées à vos clients (catalogues, magazines, journaux, newsletter, etc.) ;
  • renoncer à disposer les fraises espagnoles aux endroits stratégiques de vos points de vente, à savoir en face de l’entrée, sur des ilots dédiés, ou en tête de gondoles ;
  • ne pas recourir à des mises en scène pour vendre la fraise hors saison (à savoir jusqu’en avril), en l’associant par exemple à de la crème et des tartelettes. Une demande valable aussi pour d’autres denrées, comme les asperges du Pérou associées à de la mayonnaise, viande séchée ou autre ;
  • indiquer clairement, de manière bien visible et transparente le pays de provenance ainsi que les noms des producteurs de fraises importées, que ce soit sur les affichettes qui accompagnent ces fruits en rayon, dans les publicités ou sur le dessus des barquettes ;
  • ne plus utiliser de formulations qui peuvent induire en erreur le consommateur sur la saison de la fraise en Suisse. Une demande valable pour la mise en rayon, ainsi que toute publication ;
  • être en mesure de prouver toute allégation de durabilité concernant l’assortiment.

Les dates de la tournée romande #Ramènetafraise

29.05.21Marché de Boudry (NE)
01.06.21Marché de Neuchâtel (NE)
02.06.21Marché de La Chaux-de-Fonds (NE)
04.06.21Marché de Fleurier (NE)
05.06.21Gare de Lausanne (VD)
12.06.21Gare de Genève (GE)
08.06.21Place fédérale (BE)
12.06.21Marché de Delémont (JU)
15.06.21Gare de Delémont (JU)
19.06.21Marché de Fribourg (FR)
27.09.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
29.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
29.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
09.09.21Semaine du goût Sion (VS)
25.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
26.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
05.10.21Les Jardins du Flon, à Lausanne (VD)
16.10.21Epicerie fine Côté Potager, à Vevey (VD)