Article : Mieux décrypter

Ave Caesar, la salade ne te salue pas!

Mieux décrypter les emballages

3.7.2018, BP

Un bol de crudités, est-ce un repas équilibré? Pour bien faire, les deux cinquièmes du plat devraient être à base de légumes. Un féculent et une denrée riche en protéines devraient compléter le tout.



1 COMPOSITION | Dans cette variante, l’ingrédient principal est bien un légume. Toutefois, comme dans toute salade emballée, les feuilles sont volumineuses sans forcément faire le poids: ici, les 62,4 g ne représentent qu’une demi-portion, alors que la journée doit en compter cinq entières. Certes, le concassé de tomate permet une touche supplémentaire. Concernant les protéines, du poulet rôti remplace le jambon ou le lard. La viande, traitée en salaison, ne contient pas de sel nitrité, un additif mis en cause dans le développement de certains cancers. Le parmesan, enfin, est présent dans la sauce, mais a néanmoins été remplacé dans la garniture par un fromage sans nom, conservé avec du E1105 (lysozyme).

2 NUTRI-SCORE | Le bol représente un repas de qualité nutritionnelle moyenne. Il écoperait d’un C s’il était passé au Nutri- score. Pour une salade, on espérerait mieux. Pour l’améliorer, il suffirait d’ajouter des légumes nourrissants et remplacer les croûtons par du pain complet. On aurait là un plat rassasiant, qui passerait facilement au B. Souvenez-vous-en pour composer vos repas froids.

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre