Article : Santé

Acrylamide: biscuits donnés aux enfants pas au-dessus de tout soupçon

Réduire les risques

30.4.2019, Barbara Pfenniger

Certains produits vendus en Suisse dépassent le seuil de tolérance. A quand une réglementation efficace?



L’acrylamide est un contaminant qui se forme lorsqu’un aliment riche en amidon est frit, cuit au four ou rôti au-delà de 120° C. D’après l’Autorité européenne de sécurité des aliments, il est cancérogène et génotoxique. Les denrées devraient en contenir le moins possible. Ce qui est loin d’être le cas au rayon des biscuits. C’est la conclusion d’un test d’envergure des membres du Bureau européen des unions de consommateurs sur 500 produits (café, chicorée, pain toast, pain d’épice, céréales de petit- déjeuner, frites).

Pas pour les tout-petits

Concernant les biscottes et biscuits pour enfant de moins de 3 ans, 6,3% dépassent la valeur de référence de 150 μg/kg. De plus, parmi les autres biscuits que les petits grignotent ou qui affichent une mascotte attrayante sur l’emballage, deux tiers dépassent cette valeur. Mais lesquels trouve-t-on en Suisse? A la demande des parents, la FRC a compilé les références disponibles sur le marché. Le résultat rassure: sur douze articles, huit produits sont dans les normes, avec tout de même deux produits limites. Toutefois, deux biscuits pour «grands» contiennent trop d’acrylamide pour être donnés aux enfants de moins de 3 ans.

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre