Spécial Coronavirus
cliquez ici

Article : Economie

DireQt: revitaliser le tissu local en période de crise

Coronavirus

28.4.2020, Laurence Julliard

Etre consomm’acteur n’est pas un vain mot, chacun peut se montrer solidaire des enseignes du bout de la rue.



Ce qui relie les scouts livrant les courses à domicile en période de Covid-19, une certaine plate-forme marchande un peu décalée basée à Bussigny (VD) et la FRC? Partager les qualités – inventivité et débrouillardise – de la loutre! Et se serrer les coudes! Cette dernière expression est d’ailleurs le mantra du dernier projet en date monté par QoQa, site de vente communautaire bien connu des Romands, qui a mis sur pied un système de soutien, DireQt, destiné aux petits commerces et artisans.

Par le biais de bons d’achat ou de dons sans contrepartie, le consommateur apporte un peu d’argent frais dans une économie de proximité devenue exsangue depuis que la majorité des enseignes ont dû réduire drastique-ment la voilure, voire fermer. On y trouve, pêle-mêle, coiffeurs et fleuristes de quartier, boutiques de prêt-à-porter, de bijoux ou d’articles d’équitation, écoles de conduite et de danse. Les épiceries, caves, boucheries ou boulangeries ne sont pas en reste, même si elles profitent aussi d’autres canaux de distribution. De quoi faire son marché parmi plus de 2500 enseignes, sans compter celles qui attendent leur mise en ligne

Bons à consommer rapidement

Le consommateur choisit de soutenir qui il entend; il détermine sa formule et le montant qu’il est prêt à débourser par tranches de 10, 20 ou 50 francs. S’agissant d’un bon d’achat, il obtient une ristourne de 10%, tandis que la société perçoit la somme majorée de 20%. Pour un simple soutien, pas d’avantage pécuniaire pour le donateur, le bénéficiaire perçoit en revanche toujours le montant majoré de 20%. Montée en un tour de main et en constant développement, cette opération win-win pour l’acheteur et le vendeur est rendue possible grâce à des partenaires commerciaux (Vaudoise Assurances, Groupe Mutuel), qui y injectent près de 2 millions.

Et la FRC là-dedans?

Outre les démarches qu’elle entreprend avec les autorités et les grandes firmes, elle collabore au respect des bonnes pratiques contractuelles et soutient une initiative valorisant le tissu économique local, l’artisanat et les circuits courts. Des entités et des valeurs que l’association défend. Le projet offre une réponse à la crise, il permet aussi au consommateur – toujours prêt – de tenir un rôle actif dans la relance de sa région. Raison de ne pas oublier bons d’achat ou cadeaux au fond d’un tiroir.

DireQt

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre