Article : Endettement

Petit crédit: le système déraille

Tout sur le budget

27.8.2009, Florence Bettschart, Carole Pirker

Renforcer le contrôle lors de l'octroi de prêts et interdire la publicité pour le petit crédit permettrait de prévenir le surendettement



« On commence par prendre du retard dans le paiement de ses factures, puis, peu à peu, on s’enfonce, jusqu’à se retrouver plus proche de la saisie de salaire que d’un arrangement avec ses créanciers « , témoigne Gérard*

Cet homme divorcé de 37 ans n’est, et de loin, pas le seul dans cette situation. On estime, en Suisse, qu’une personne sur dix est endettée, et la tendance, déjà à la hausse avant la crise, n’est pas près de s’inverser. Pour Sonia Charruau, cheffe de service de l’Unafin (Unité d’assainissement financier de la Ville de Lausanne), « le surendettement (n.d.l.r.: dont le montant moyen est de 50 000 fr.) survient lorsqu’il y a un accident dans la vie d’un ménage, et que ce ménage est à ce moment-là déjà dans une situation financière précaire ».

Ruptures de vie

C’est un divorce et les emprunts contractés pour payer les frais de justice qui ont fait basculer la situation de Gérard. Et il n’est pas seul dans ce cas: en mars dernier, le canton de Neuchâtel a tiré la sonnette d’alarme en parlant du divorce et de l’endettement comme du « seul couple qui dure ». Mais une perte d’emploi, une maladie ou un accident peuvent aussi bien déclencher l’accumulation des impayés, avec, en tête de liste, les impôts, les intérêts de son crédit et sa cotisation d’assurance maladie.

Et il faut aussi compter avec une publicité toujours plus agressive pour les crédits à la consommation, spécialement à l’intention des jeunes et des ménages.

L’argent facile

« Un besoin d’argent inattendu? Décidez-vous alors pour un crédit personnel (…). Exaucer vos souhaits est ainsi directement à portée de main. » Rapide et souple, comme elle se définit elle-même sur son site Internet, l’approche de la GE Money Bank « séduit »: 50,59% des personnes surendettées ayant contracté un crédit à la consommation l’ont fait auprès de ce fournisseur de financements, selon les chiffres 2008 de Dettes Conseils Suisse. Créancière de Gérard, GE Money Bank a exigé, pour négocier un arrangement, qu’il signe un document l’engageant à ne plus faire de demande de crédit pendant cinq ans. « Deux ans plus tard, j’ai reçu de leur part de la pub adressée à mon nom… Un comble! » 

* Nom connu de la rédaction

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre