Consultations politiques : Télécoms: fusion Orange-Sunrise

Non à un duopole!

29.1.2010

Suite à l'ouverture de l'enquête au sujet de la concentration entre Orange (France Télécom) et Sunrise, les organisations de consommateurs ont pris position auprès de la Commission de la concurrence (Comco). Elles s'opposent à la fusion, car cela aboutirait à une position collective dominante entre Swisscom et la future entité fusionnée, qui aboutira à l'émergence d'un duopole. En parallèle, les organisations de consommateurs continueront de demander des modifications profondes des conditions-cadres du marché des télécoms.



Le marché de la téléphonie mobile est déjà peu concurrentiel, vu la captivité des consommateurs par les opérateurs. La reconduction tacite des contrats, de même que le manque de transparence quant aux délais, empêchent les utilisateurs de faire jouer la concurrence et donc, de faire baisser les prix. Il est également très difficile pour les clients de comparer les offres entre les différents opérateurs. La fusion aboutira à un marché concentré uniquement sur deux acteurs qui auront ainsi une position collective dominante.

Constatant que la concurrence ne fonctionne pas sur ce marché, les organisations de consommateurs acsi, SKS et FRC demandent en parallèle une amélioration des conditions-cadres pour les utilisateurs que ce soit par le biais d’une révision rapide de la loi fédérale sur les télécommunications (LTC) ou par une solution de branche, ce qui permettra de développer la concurrence dans ce domaine.

Si la concentration devait contre toute attente être acceptée par la Comco, les organisations de consommateurs acsi, SKS et FRC exigent que des conditions très strictes soient appliquées à cette concentration.

>> A lire :

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre