Article : Transports publics

Entre bonne voie et attente

16.3.2021, Robin Eymann

A Lausanne et Genève, un usager arrivant en train depuis un autre canton et souhaitant poursuivre sa course dans la ville en transports publics ne peut pas acquérir de billet de parcours direct.



Le consommateur doit acheter un «city-ticket». Là derrière se cache une carte journalière pour toute la ville. Elle est souvent plus chère que le simple trajet, ce qu’ignorent de nombreux clients. Il s’agit des deux dernières grandes villes, avec Zurich, à ne pas être intégrées dans le «Service direct», un système permettant de faire un trajet dans plusieurs entreprises de transport différentes avec un seul ticket. La situation pourrait bientôt changer dans le chef-lieu vaudois, les Transports lausannois envisageant une intégration au changement d’horaire national en décembre. De son côté, Genève n’a pas de tels projets.

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre