Article : Alimentation

Des efforts mais peut mieux faire

Observatoire du sucre

2.10.2017, Sandra Imsand

La Confédération, des producteurs de denrées alimentaires et des représentants du commerce de détail ont convenu de réduire, d’ici fin 2018, les sucres ajoutés dans les yogourts de 2,5% et ceux des céréales pour petit-déjeuner de 5%. Une mesure s’inscrivant dans le cadre de la Déclaration de Milan, signée en 2015 avec quatorze acteurs importants du marché.



L’initiative est louable, mais elle ne va pas assez loin. Concrètement, les entreprises promettent de réduire le sucre caché dans le yogourt de 0,4g, c’est donc une goutte d’eau comparée aux 120g de sucre que les Suisses consomment en moyenne chaque jour. La FRC demande des actions plus énergiques et surtout ciblées sur les produits les plus problématiques, à savoir ceux destinés aux enfants.

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre