Article : Santé

Crème solaire sous le feu

Crème solaire

4.5.2021, Lionel Cretegny

Pas de miracle! Pour filtrer efficacement les rayons nocifs UVB et UVA, les crèmes solaires possèdent des substances chimiques, dont l’octocrylène, une solution amenée par les fabricants de cosmétiques. Efficace, elle protège la peau du vieillissement et des cancers liés au soleil. Mais selon une étude, cet ingrédient vieillit mal. Il se dégrade dans les flacons en une molécule bien connue: la benzophénone, un perturbateur endocrinien, cancérogène qui plus est. L’étude réalisée sur neuf produits vendus dans l’Union européenne et huit aux Etats-Unis démontre qu’un vieillissement d’une année à température ambiante suffit pour transformer le filtre UV en ingrédient fortement indésirable. Pour preuve, seul le produit ne contenant pas d’octocrylène n’a montré aucune concentration en benzophénone.

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre