S'inscrire à la lettre FRC
S'inscrire à la lettre FRC

Enquête : Bébé

Coop presque aussi bon que Pampers!

1.5.2008, Huma Khamis

La célèbre marque leader fête ses 32 ans. Et si c'était la fin d'un règne?



Cela devait finir par arriver. Longtemps imité, Pampers a fini par être égalé. Et, surprise! c’est une couche de la gamme « qualité et prix » de Coop qui lui fait cet affront, avec des résultats proches, voire meilleurs sur certains critères que ceux du légendaire Pampers. Au classement final, ces deux marques arrivent dans un mouchoir de poche.

La course aux 3 pour 2

  • Les très bonnes couches coûtent cher, pensez donc aux actions. A titre d’exemple, acheter trois paquets de pampers pour le prix de deux diminue le prix de la couche de 47 à 31 centimes! Quand à My baby, elle a chuté de 41 à 27 centimes lors des orffres de ce type en janvier 2008.
  • Certains parents utilisent des couches un peu moins chères durant la journée. L’enfant étant changé plus souvent, la différence de performances ne se remarque presque pas. Pour les nuits ou les voyages en toute sérénité, optez en revanche pour les meilleures couches.
  • Attention, le polyacrylate est irritant pour la peau, une couche abîmée ou percée par accident ne doit pas être utilisée!

Consultez le test complet sur les couche-culottes

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre

Interpellation des grands distributeurs

 
Nous demandons aux distributeurs

  • cesser le marketing agressif sur les fraises, mais également sur d’autres denrées hors saison, que ce soit en rayon ou dans les différentes publications destinées à vos clients (catalogues, magazines, journaux, newsletter, etc.) ;
  • renoncer à disposer les fraises espagnoles aux endroits stratégiques de vos points de vente, à savoir en face de l’entrée, sur des ilots dédiés, ou en tête de gondoles ;
  • ne pas recourir à des mises en scène pour vendre la fraise hors saison (à savoir jusqu’en avril), en l’associant par exemple à de la crème et des tartelettes. Une demande valable aussi pour d’autres denrées, comme les asperges du Pérou associées à de la mayonnaise, viande séchée ou autre ;
  • indiquer clairement, de manière bien visible et transparente le pays de provenance ainsi que les noms des producteurs de fraises importées, que ce soit sur les affichettes qui accompagnent ces fruits en rayon, dans les publicités ou sur le dessus des barquettes ;
  • ne plus utiliser de formulations qui peuvent induire en erreur le consommateur sur la saison de la fraise en Suisse. Une demande valable pour la mise en rayon, ainsi que toute publication ;
  • être en mesure de prouver toute allégation de durabilité concernant l’assortiment.

Les dates de la tournée romande #Ramènetafraise

29.05.21Marché de Boudry (NE)
01.06.21Marché de Neuchâtel (NE)
02.06.21Marché de La Chaux-de-Fonds (NE)
04.06.21Marché de Fleurier (NE)
05.06.21Gare de Lausanne (VD)
12.06.21Gare de Genève (GE)
08.06.21Place fédérale (BE)
12.06.21Marché de Delémont (JU)
15.06.21Gare de Delémont (JU)
19.06.21Marché de Fribourg (FR)
27.09.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
29.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
29.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
09.09.21Semaine du goût Sion (VS)
25.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
26.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
05.10.21Les Jardins du Flon, à Lausanne (VD)
16.10.21Epicerie fine Côté Potager, à Vevey (VD)