Test : High-Tech

Bons smartphones (pour ado) à petit prix

1.11.2022, Lionel Cretegny

Les fabricants proposent des appareils à moins de 250 francs. Les tests en laboratoire montrent qu’ils tirent leur épingle du jeu. Au prix de certains compromis.



Un smartphone est sur la liste des cadeaux de Noël de votre ado? Vous êtes de ceux qui considèrent qu’il est inutile de casser sa tirelire pour un appareil dernier cri? Alors, ce comparatif est pour vous.

La FRC a sélectionné une gamme de téléphones polyvalents se situant en dessous de la barre des 250 francs. Toutes les marques, hormis Apple, en proposent. Ce qu’elles offrent à ce budget? Des fonctions essentielles, un écran correct, un processeur capable de rendre l’utilisation fluide. Ils sont tout à fait méritants, mais il faut accepter quelques sacrifices. À commencer notamment par le fait de tourner sur le système d’exploitation Android. Bye-bye l’iPhone.

Le Xiaomi et le OnePlus, en tête de ce test, franchissent la barre des 200 francs à l’achat, mais se démarquent clairement du lot avec des notes plus qu’acceptables. En troisième place mais à 100 francs de moins, le Galaxy A33 reste un bon compromis. Tout dépend finalement de ce à quoi le futur utilisateur destine son appareil, car certaines fonctions ont été «rabotées». Nous avons identifié quatre points de vigilance.

La polyvalence à moindre coût, c’est parfaitement possible.
Lionel Cretegny, Responsable Tests comparatifs

Photo et vidéo | A ce prix-là, on oublie l’appareil photo de qualité. Les scores des quatre premiers du test sont honorables, ils donnent des clichés corrects, sans plus. Pour les autres, la qualité des images atteint tout juste la moyenne, les vidéos ne sont pas stabilisées et le son est mauvais. Si ce critère est important, il faut monter en gamme.

Étanchéité | Rendre un smartphone étanche coûte cher à la fabrication. Ici, sans surprise, les appareils ne supportent ni l’eau ni le sable. Ils ne dureront suffisamment longtemps qu’entre des mains soigneuses.

Sans fil | La charge de la batterie sans fil n’est pas possible. Et la technologie NFC (Near Field Contact), qui permet d’utiliser son téléphone pour payer à la caisse ou transmettre des données rapidement à son voisin de table, est absente. En ce qui concerne le wifi, tous les appareils sont équipés de puces. Mais l’accès aux débits les plus rapides reste impossible.

Mises à jour de sécurité | Ce point est plus délicat. Les mises à jour logicielles permettent de maintenir les applications et de prolonger la durée de vie du téléphone. Or les fabricants ne proposeront pas toujours cette prestation pour les smartphones à très bas prix. À partir de 200 francs toutefois, on peut compter sur des mises à jour durant plusieurs années.


Désolé, ce test n’est disponible en intégralité que pour les membres, qui soutiennent le travail de notre association. Certains tests sont envoyés 6 fois par an via la Lettre FRC gratuite (inscription ici).

Un câble pour tous

Treize ans après son premier projet, le Parlement européen a enfin voté et validé le chargeur unique. Fin 2024, seul le port de type USB-C chargera smartphones, tablettes, appareils photo, consoles de jeux et autres objets électroniques. Les ordinateurs portables, eux, attendront 2026. En Suisse, cette décision devrait suivre, selon les affirmations de l’Office fédéral de la communication. Reste une dernière étape et non des moindres: trouver une parade pour recycler tous ces câbles qui deviendront obsolètes!

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre

Interpellation des grands distributeurs

 
Nous demandons aux distributeurs

  • cesser le marketing agressif sur les fraises, mais également sur d’autres denrées hors saison, que ce soit en rayon ou dans les différentes publications destinées à vos clients (catalogues, magazines, journaux, newsletter, etc.) ;
  • renoncer à disposer les fraises espagnoles aux endroits stratégiques de vos points de vente, à savoir en face de l’entrée, sur des ilots dédiés, ou en tête de gondoles ;
  • ne pas recourir à des mises en scène pour vendre la fraise hors saison (à savoir jusqu’en avril), en l’associant par exemple à de la crème et des tartelettes. Une demande valable aussi pour d’autres denrées, comme les asperges du Pérou associées à de la mayonnaise, viande séchée ou autre ;
  • indiquer clairement, de manière bien visible et transparente le pays de provenance ainsi que les noms des producteurs de fraises importées, que ce soit sur les affichettes qui accompagnent ces fruits en rayon, dans les publicités ou sur le dessus des barquettes ;
  • ne plus utiliser de formulations qui peuvent induire en erreur le consommateur sur la saison de la fraise en Suisse. Une demande valable pour la mise en rayon, ainsi que toute publication ;
  • être en mesure de prouver toute allégation de durabilité concernant l’assortiment.

Les dates de la tournée romande #Ramènetafraise

29.05.21Marché de Boudry (NE)
01.06.21Marché de Neuchâtel (NE)
02.06.21Marché de La Chaux-de-Fonds (NE)
04.06.21Marché de Fleurier (NE)
05.06.21Gare de Lausanne (VD)
12.06.21Gare de Genève (GE)
08.06.21Place fédérale (BE)
12.06.21Marché de Delémont (JU)
15.06.21Gare de Delémont (JU)
19.06.21Marché de Fribourg (FR)
27.09.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
29.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
29.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
09.09.21Semaine du goût Sion (VS)
25.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
26.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
05.10.21Les Jardins du Flon, à Lausanne (VD)
16.10.21Epicerie fine Côté Potager, à Vevey (VD)