Spécial Coronavirus
cliquez ici

FRC Conseil : La FRC vous répond

Alimentation: chips d’origine portugaise

17.12.2019

«Ressortant un paquet de chips d’une marque suisse bien connue, acheté l’été dernier, quel ne fut pas notre étonnement en constatant que les pommes de terre provenaient du Portugal. De qui se moque-t-on?» Anne S.



FRC | Il est effectivement dur à avaler qu’une marque helvétique affublée de la croix suisse utilise des pommes de terre importées. La législation Swissness oblige à utiliser au moins 80% d’ingrédients indigènes en moyenne s’ils existent. Or notre pays produit assez de pommes de terre, avec un taux d’autosuffisance de 70,6%. Interpellée, la marque rappelle que même si elle comprend la déception de la cliente, la loi est respectée puisque les 80% de matières premières suisses exigées le sont non pas par lot individuel, mais sur l’année. La récolte des pommes de terre se faisant en juillet et août, il est possible qu’en été les paquets contiennent des denrées de provenance étrangère. Pour être en règle, il suffira au producteur de démontrer qu’il a utilisé au moins 80% de pommes de terre suisses sur l’année en cours. BP

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre