Dossier : Santé

Surmédicalisation

17/4/2017

En médecine, ne rien faire est parfois meilleur pour la santé! La Fédération romande des consommateurs s’allie aux médecins pour lutter contre la surmédicalisation afin de s’épargner des gestes inutiles, voire dangereux. Mais aussi de contribuer à limiter quelque peu les coûts de la santé et leur douloureux impact sur les primes d’assurance-maladie.

Mieux soigné avec moins

De nombreux tests, traitements chirurgicaux et médicamenteux n’apportent pas d’avantages pour les patients et sont même susceptibles d’être nuisibles. L’objectif de la FRC est de sensibiliser les consommateurs, tous patients et assurés, ainsi que les professionnels de la santé à la nécessité de dialoguer pour éviter une surconsommation de prestations qui est autant un gaspillage de ressources qu’un risque accru pour la santé.

Ce travail d’équipe permettra à terme de mieux choisir, ensemble, les soins et les examens à prescrire. Pour que cela fonctionne, le consommateur doit toutefois jouer un rôle très actif et s’assurer qu’il a, d’une part, bien compris et, d’autre part, qu’il s’est bien fait comprendre.

Top 5 des gestes inutiles - ambulatoire

La Société Suisse de Médecine Interne Générale recommande de ne pas pratiquer les cinq tests et prescriptions suivants dans le domaine ambulatoire:

  1. Un bilan radiologique chez un patient avec des douleurs lombaires non-spécifiques depuis moins de six semaines.
  2. Le dosage du PSA pour dépister le cancer de la prostate sans en discuter les risques et bénéfices avec le patient.
  3. La prescription d’antibiotiques en cas d’infection des voies aériennes supérieures, sans signe de gravité.
  4. Une radiographie du thorax dans le bilan préopératoire en l’absence de suspicion de pathologie thoracique.
  5. La poursuite à long terme d’un traitement d’inhibiteurs de la pompe à proton pour des symptômes gastro-intestinaux sans utiliser la plus faible dose efficace.

 

Top 5 des gestes inutiles - à l'hôpital

La Société Suisse de Médecine Interne Générale recommande de ne pas pratiquer les cinq tests et prescriptions suivants dans le domaine hospitalier:

  1. Faire des prises de sang à intervalles réguliers (par exemple chaque jour) ou planifier des batteries d’examens, y compris des examens radiographiques, sans répondre à une question clinique spécifique.
  2. Poser ou laisser en place une sonde urinaire uniquement pour des raisons de commodité (incontinence urinaire, surveillance de la diurèse) chez des patients en dehors des soins intensifs.
  3. Transfuser plus que le nombre minimum de culots erythrocytaires nécessaires pour soulager les symptômes liés à l’anémie ou pour normaliser le taux d’hémoglobine selon des seuils définis.
  4. Laisser les personnes âgées alitées pendant leur séjour à l’hôpital. De plus, des objectifs thérapeutiques individuels doivent être établis en fonction des valeurs et des préférences de chacun.
  5. Utiliser des benzodiazépines ou autres sédatifs-hypnotiques chez les personnes âgées pour le traitement de l’insomnie, de l’agitation ou d’un état confusionnel aigu. Il faut de plus éviter leur prescription à la sortie de l’hôpital.

Agir avec des outils

Les blouses blanches vous déboussolent au point d’en oublier la moitié des questions que vous vouliez poser, les détails des réponses reçues? Il n’est pas toujours simple d’exprimer son avis, d’autant plus lorsque sa santé est atteinte. Aussi, la FRC a élaboré une série de check-lists et autres outils.

Le guide «La Boussole du patient» offre au patient et à ses proches les outils pour agir de manière autonome, compétente et proactive au cours d’un traitement. Il encourage aussi au dialogue, que ce soit avec le médecin, le pharmacien ou l’assureur. Le livre clarifie les tâches et responsabilités de chacun, afin que le patient puisse gagner en assurance et ainsi faire part de ses besoins, expériences, observations et inquiétudes.

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre