Consultations politiques : TVA

Une TVA chaude qui refroidit

26.9.2013, La café à l'emporter est frappé d'une TVA plus basse que le petit noir consommé sur place. Une loi veut changer cela. Photo Shutterstock / elena moiseeva

Pour un café dans un restaurant, le client paye 30 centimes de TVA; pour le même café, mais à l'emporter, 10 centimes. Toutefois, les solutions pour pallier cette inégalité ne sont pas satisfaisantes.



Gastrosuisse a déposé l’initiative « Stop à la TVA discriminatoire pour la restauration » le 21 septembre 2011. Elle vise à supprimer l’inégalité de traitement entre la restauration traditionnelle qui est soumise au taux de TVA normal de 8% et les prestations « à l’emporter » qui sont soumises au taux réduit de 2,5%.

Le Conseil National y oppose un contre-projet qui considère certaines prestations à l’emporter comme de la restauration traditionnelle pour autant que les aliments soient chauds ou aient la possibilité d’être chauffés par le consommateur. La FRC reconnaît qu’il y a une inégalité de traitement entre les prestations à l’emporter et la restauration mais s’oppose au contre-projet car il crée des problèmes de délimitations. De plus une augmentation de taux pour les prestations « à l’emporter » ferait augmenter les prix dans ce secteur, ce qui n’est pas acceptable pour la FRC.

Position complète FRC

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre