Article : Provenance

Ras la fraise… et le melon!

24.6.2019, Laurianne Altwegg

Alors que la saison des fraises bat son plein en Suisse, Coop a décidé d’en vendre… des belges! Tout en les faisant passer pour indigènes, puisque le panneau annonçant une «action» à 4fr.20 la baquette indique à tort qu’elles viennent de Suisse.



Ce n’est qu’en retournant l’emballage que le consommateur curieux peut découvrir que les fruits viennent en réalité du plat pays. Une tromperie dénoncée par plusieurs consommateurs sur la page Facebook du blog En vert et contre tout et qui est loin de ne concerner qu’une succursale au vu des témoignages.

Contacté par la FRC, le grand distributeur invoque l’erreur d’étiquetage et promet que les panneaux ont disparu il y a une semaine déjà. Information qui, témoignage à l’appui, est inexacte. Côté choix d’approvisionnement, Coop allègue que le mauvais temps n’aurait pas permis de disposer de suffisamment de fruits du pays: un argument peut recevable à la lumière des étals des marchés qui regorgent de fraises helvétiques. Seul engagement concret, le détaillant a promis de rappeler aux succursales concernées de retirer les panneaux erronés. Parions qu’elles auront eu le temps d’écouler leur stock dans l’intervalle.

Et le cas se répète. Cette semaine, c’est au tour de Migros de promouvoir des melons «français», selon le panneau promotionnel, qui se révèlent espagnols une fois l’origine décryptée sur l’étiquette. Un manque de rigueur dans l’étiquetage que dénonce la FRC et qui reflète bien la nécessité d’une déclaration stricte de la provenance pour respecter les (attentes des) consommateurs.

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre