Frc on tour

Une double mission accomplie avec brio

1.10.2019, Laurence Remy / Le Repair Café à Alternatiba /Laurence Remy

Repair Café et Cosmétiques ont intéressé le public et occupé les bénévoles à Alternatiba.

En ce samedi 14 septembre, le parc des Bastions à Genève bruisse d’une animation gaie et décontractée: le festival Alternatiba bat son plein. Pour célébrer ses soixante ans, la FRC Genève s’offre un double stand: d’un côté un Repair Cafe et de l’autre une installation sur le thème des substance indésirables dans les cosmétiques. Deux équipes de bénévoles accueillent les festivaliers.

Du côté du Repair Café, on ne chôme pas: il y a du monde qui se bouscule pour faire réparer son appareil. Olivier, l’un des deux réparateurs bénévoles, tente d’ouvrir un aspirateur sans sac, Hélas, après de nombreuses et vaines tentatives, il faut renoncer car le temps presse et la file des visiteurs s’allonge. Cependant, pas question de laisser pas le propriétaire sans rien. Il pourra trouver un réparateur sur le répertoire ge-repare.ch, un projet créé notamment par la FRC.

Les réparateurs à l’œuvre. /Laurence Remy

Autre défi: un lecteur de cassette datant de 1986. Le bouton marche ne fait plus avancer la bande de la cassette. Le technicien ouvre l’appareil sans problème, teste le matériel et nettoie les têtes de lecture, puis essaie à diverses reprises, avec ou sans la cassette. Tout fonctionne. Le monsieur va pouvoir faire écouter de jolies histoires à ses petits enfants.

Un grille-pain qui fait de la résistance

Un couple de personnes âgées arrive avec un grille-pain. Le ressort du gril ne bloque plus en position adéquate. Il faut tenir la touche enfoncée. Le réparateur opère, tel un chirurgien: il ouvre délicatement l’appareil, le nettoie soigneusement, effectue quelques gestes précis, remonte le tout et teste avec un morceau de tresse: miracle, le pain reste enfoncé dans l’appareil!

Les réparateurs, ces magiciens qui rendent vie à des appareils parfois très vieux, sont des bénévoles experts dans leur domaine. Ils sont à pied d’œuvre depuis le matin. Ils n’ont pas arrêté: le Repair Café remporte un franc succès.

Interrogés sur leur motivation à venir au Repair Café, les visiteurs n’évoquent pas en premier lieu la gratuité, mais bien une considération écologique. Tous estiment dommage de jeter un appareil qui fonctionne encore.

Une application à tester

Suite, au stand cosmétiques. Là aussi, on ne s’ennuie pas. Les badauds sont curieux, posent des questions et demandent aux bénévoles présents de tester les produits exposés au moyen de l’application FRC Cosmétiques. Certains demandent même qu’elle soit installée sur leur téléphone!

Un père est soucieux de connaître les composants des produits de beauté que sa fille utilise. Il s’inquiète, car le maquillage testé n’est en effet pas très recommandé pour une jeune fille de 13 ans.

Les bénévoles ont pu expliquer la problématique des substances indésirables dans les cosmétiques. /Laurence Remy

Beaucoup de visiteurs pensent que les différents cosmétiques exposés sur le stand contiennent des substances indésirables. Les bénévoles expliquent: ce sont des produits à tester, pour démontrer comment fonctionne l’application. Il suffit de scanner le code barre du produit et l’application indique s’il contient des substances indésirables et lesquelles. Le résultat est présenté avec quatre nuances d’appréciation, en fonction de trois groupes de population (femmes enceintes, petits enfants, adolescents et adultes). Les gens sont aussi intéressés par les recettes de cosmétiques faits maison.

Des bénévoles contents

Grâce à l’action des bénévoles présents, les visiteurs sont rendus attentifs aux actions de la FRC et bien sûr, ils ne repartent pas les mains vide, puis qu’ils se voient offrir le magazine.

La journée s’achève. Du côté du Repair Café, une bonne trentaine d’appareils ont retrouvé une deuxième jeunesse, les techniciens ont le sourire aux lèvres. Du côté des cosmétiques, les bénévoles ont aussi de quoi être contents car l’intérêt pour les produits qu’on s’applique sur le corps est réel. Et les craintes fondées quand on sait que neuf produits sur dix contiennent des substances problématiques.

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre