Animation

Régal des papilles et prise de conscience

30.9.2019, Rédaction

Le Concours suisse des produits du terroir a permis à la FRC Jura de faire la promotion du Label Fait Maison ainsi que de l’application FRC Cosmétiques sortie ce printemps. Un franc succès.

Un stand divisé en deux parties. D’un côté, un univers où gels douche, crèmes de jour et autre produits de soin sont joliment mis en évidence. De l’autre, un restaurant éphémère avec des chefs préparant des plats appétissants. La 8e édition du Concours suisse des produits du terroir à Courtemelon (JU) a permis à la FRC Jura de mettre en avant deux de ses nombreuses facettes.

Les produits exposés n’étaient pas tous exempts de substances indésirables. ©FRC Jura

Situé près de l’entrée du site, le stand de la FRC Jura attirait l’œil des passants. Les bénévoles ont ainsi pu parler de l’application FRC Cosmétiques et sensibiliser la population aux substances indésirables dans les produits de soin et d’hygiène. «Le stand a donné une belle image de notre association surtout auprès des jeunes filles et jeunes femmes qui ont bien pris le temps de scanner les articles, explique Suzanne Maitre, coprésidente de la FRC Jura. Beaucoup pensaient que les articles exposés étaient de bons exemples, la conversation était ensuite facile pour bien expliquer notre démarche.» Par ailleurs, les recettes des produits à faire maison distribués sur le stand ont permis de nouer de belles discussions.

Madeleines à la saucisses d’Ajoie et mousse de petits pois

De l’autre côté du stand, de bonnes odeurs s’échappaient des assiettes joliment présentées. Le Label Fait Maison était à l’honneur. Trois restaurants de la région ont régalé les papilles des visiteurs. Le Terminus, de Porrentruy, a réalisé un pâté en croûte de gibier et une crème brûlée au boudin noir tout à fait surprenante mais délicieuse. Le Café du Soleil, de Saignelégier, a préparé sous les yeux admiratifs des visiteurs de petites madeleines à la saucisse d’Ajoie, pana cotta à la tête de moine et coulis de persil.  Enfin le restaurant l’Indus, de Moutier, avait cuisiné une mousse de petits pois et mélisse d’un vert parfaitement ravigotant. La foule était au rendez-vous pour chacune des dégustations, autant dire qu’il n’y en avait pas pour tout le monde. «C’est la preuve que les consommateurs sont très sensibles aux produits frais préparés au jour le jour, estime Suzanne Maitre. Le label est encore peu connu de la population dans le Jura, seuls huit restaurants sont labellisés.»

Les cuisiniers avaient mis les petits plats dans les grands. ©FRC Jura

Il n’y en n’avait pas pour tout le monde! ©FRC Jura

Au final, un magnifique week-end avec une météo radieuse, de quoi donner le sourire aux bénévoles, nombreux, qui ont donné de leur temps.

 

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre