Repair Café FRC

Un petit rien pour une nouvelle vie

1.7.2014, Laurence Julliard – Photos: Céline Brichet

La FRC Vaud a vécu sa deuxième édition de Repair Café un lieu où le consommateur apprend à réparer un objet qui serait a priori voué à la casse, faute de compétences techniques ou d’audace de bricoleur. Plongée dans des ateliers de mécanique, à Prilly.

Ils étaient trente-cinq à s’être rendus dans les locaux de La Bonne Combine, à Prilly, ce dernier samedi de juin. Tous ont répondu à l’appel de la FRC Vaud qui y organisait son deuxième Repair Café. Certains venaient de plus loin que d’autres, comme Vera, une jeune femme de Moudon qui a débarqué, une valise à roulettes à la main, pour réparer deux appareils électroménagers souffrant du même mal, un moteur défaillant. D’autres sont venus en famille, comme les Mauro, les bras chargés d’un énorme écran de télévision qui avait rendu l’âme, espérant le miracle de la dernière chance.

La famille Mauro et leur télé en panne

La famille Mauro et leur télé en panne

Machine à coudre, mixer, notebook, fer à repasser, sèche-cheveux, vélo d’appartement: le Repair Café ne fait aucune ségrégation! On ouvre grand les boîtiers, qu’ils soient en métal ou en plastique, on ausculte l’électronique ou les tuyaux bouchés par le tartre, on teste le corde-chauffe ou le moteur, on dévisse, on soude… et on passe forcément par quelques états d’âme. Le consommateur au chevet de son malade découvre – souvent pour la première fois – ce que son appareil a dans le ventre. «C’est une super initiative qu’a lancé la FRC en Suisse romande, souligne Dragan, l’un des quatre technicien au service des participants, et employé de La Bonne Combine. Les gens prennent la mesure de la complexité des opérations, et même les moins bricoleurs ressortent de l’opération émerveillés.» «C’est vrai qu’en temps normal, on n’ose pas toucher l’intérieur. Alors après une expérience comme celle-là, on a le sentiment d’en sortir plus malin», renchérit Catherine, qui a eu la chance de repartir avec un sèche-cheveux tout neuf en moins de dix minutes. «Moi j’étais prêt à jeter ma machine à coudre, raconte Ivan Luiz. Elle n’était plus sous garantie et hors d’usage. Grâce aux conseils du technicien qui m’a assisté, j’ai fait deux réglages, et elle fonctionne comme au premier jour. Je m’en sors à très bon compte.»

Ivan Luiz donne une dernière chance à sa machine à coudre

Ivan Luiz donne une dernière chance à sa machine à coudre

En stand-by

Pour Shawna, désosser un appareil relève de l'exploit

Pour Shawna, désosser un appareil relève de l’exploit

Shawna a eu moins de chance, elle est repartie les mains vides: son mixer devra attendre quelques jours dans un carton de savoir si le fournisseur a encore en stock une petite pièce électronique. «L’issue n’y changera rien, explique la jeune Américaine, adepte du tri et du recyclage depuis qu’elle s’est établie en Suisse. Je suis fière de ce que j’ai accompli parce que je ne suis pas bricoleuse pour un sou. Empoigner un tourne-vis, c’est déjà une source de stress, alors désosser entièrement cet appareil, c’était un exploit… Pour moi, jusqu’ici, tout cela relevait un peu de la magie: on appuie sur un bouton, et ça fonctionne. Ou plus. J’ai pris confiance: la prochaine fois, je viendrai avec ma bouilloire.»

Claude est ravi d'avoir réparé son aspirateur vieux de 10 ans

Claude est ravi d’avoir réparé son aspirateur vieux de 10 ans

Claude, lui, est un retraité qui ne s’en laisse pas compter. Avant de s’inscrire à cette journée, il avait déjà ouvert son aspirateur vieux de dix ans, et refermé illico: «Quand j’ai vu toutes ces vis, j’ai réalisé que sans aide, c’était peine perdue. Et puis je ne l’aurai jamais amené chez un spécialiste pour un devis de réparation, cela m’aurait coûté aussi cher que d’en acheter un neuf. Du coup, grâce au technicien qui m’a guidé, j’ai identifié un court-circuit, fait une soudure et je repars avec un appareil prêt à manger la poussière pour de longues années. Je suis ravi.»

Rien ne sert de se précipiter

Corine a persévéré 2h pour changer avec succès la vitre de son i-Phone

Corine a persévéré 2h pour changer avec succès la vitre de son i-Phone

Mais n’allez pas croire que tout est facile pour autant. Corine et Pierre-Michel peuvent en témoigner. «J’ai sué près de deux heures, explique la propriétaire de l’i-Phone dont la vitre était cassée. Et j’en tire une leçon: je vais aller m’acheter la coque la plus épaisse qui existe sur le marché!» En même temps, elle est arrivée à ses fins, Corine, mais la réparation exigeait doigté, précision et une sacrée dose de patience pour rester, la tête inclinée sur son énorme loupe, tel l’horloger sur son ouvrage, à batailler avec des pièces microscopiques. Pierre-Michel, lui son dada, c’est une cup of tea. «J’ai amené une machine d’à peine deux ans qui vaut un certain prix.» L’opération du malade lui aura coûté sa matinée, un rendez-vous manqué avec le boucher, mais il repartira sa machine sous le bras. «Faut dire que La Bonne Combine, c’est la caverne d’Ali Baba, rigole-t-il. Ils avaient une machine de la même marque, on a donc pu récupérer des pièces dessus. Fantastique!»

Claude a réparé sa machine à thé grâce des pièces détachées trouvées sur place

Pierre-Michel a réparé sa machine à thé grâce des pièces détachées trouvées sur place

Pour la famille Mauro, pleine d’espoir, l’aventure aura tourné court: leur écran plat flambant neuf est mort, définitivement. «On laisse la télévision à l’atelier. Au moins certaines pièces serviront à d’autres, plus chanceux», conclut stoïquement Patrizia. Et l’histoire ne dit pas si elle est repartie avec un appareil d’occasion pour suivre la suite de la Coupe du Monde.

Au final, il y a eu quelques tristesses bien sûr, mais surtout des yeux pétillants de joie. Plus de 60% des participants sont repartis avec un objet qui avait retrouvé une deuxième vie. Et tous ont partagé le bonheur d’avoir osé: osé entrer dans les entrailles de la bête, osé trifouiller dedans et tout tenter pour ne pas jeter. Rendez-vous à l’automne pour une nouvelle session.

Lire également l’article sur le premier Repair Café de la FRC Vaud.

Voir l’émission d’ABE annonçant ce Repair Café du 28 juin 2014.

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre