Présidence cantonale

La FRC Fribourg a choisi sa nouvelle présidente

28.3.2022, Laurence Julliard

Aurelia Passaseo succède à Guadalupe Brodbek au 1er avril 2022, reprenant le flambeau de la présidence. Le comité de la FRC Fribourg présentera sa nouvelle présidente à ses membres lors de sa réunion annuelle, à une date encore à fixer. Portrait.

Aurelia Passaseo prendra officiellement ses marques le 1er avril 2022, succédant à Guadalupe Brodbek partie en décembre dernier. Certains la côtoient déjà sur le terrain dans le cadre du projet Bien manger à petit prix.

Qui êtes-vous?
D’origine genevoise, j’ai grandi à Meyrin et ai étudié à l’Université de Genève. Une fois mon diplôme en sciences de l’environnement en poche, j’ai mis les voiles sur Berne et posé mes valises à Fribourg. Je travaille depuis quatre ans dans le domaine des paiements directs. Mon travail met en lien mes domaines de prédilection: l’environnement, la durabilité et l’agriculture, puisque mon travail consiste à réduire l’empreinte écologique des pratiques agricoles. J’ai toujours été active dans le monde bénévole et ai aussi présidé une association par le passé. L’humain passe avant toute chose pour moi. C’est notamment pour cette raison que j’ai décidé de devenir marraine d’une jeune migrante il y a quelques temps.

Quelle consommatrice êtes-vous?
Je suis une consommatrice consciente de son alimentation et qui souhaite mettre en valeur des circuits de distribution courts, une agriculture productrice de denrées de qualité et dont les pratiques ont un impact réduit sur l’environnement. J’achète équitable ou du moins labellisé, car je pense que les paysans devraient être mieux rémunérés pour leur labeur. Je suis aussi une consommatrice prudente, qui n’achète que très peu de produits transformés. Je suis du genre à lire les ingrédients écrits en tout petits caractères sur l’arrière du paquet.

Comment avez-vous débuté à la FRC?
J’ai débuté à la FRC Fribourg en tant que responsable du projet Bien manger à petit prix. Il était une évidence pour moi, car l’alimentation saine est une de mes thématiques préférées. Quotidiennement, je suis confrontée aux mêmes problématiques abordées dans nos ateliers: comment cuisiner sainement, rapidement et avec un budget limité? Ces questionnements m’ont d’ailleurs poussée à ouvrir mon propre blog culinaire, car je ne m’y retrouvais pas dans l’océan des blogs dédiés à la thématique. C’est donc avec grande conviction que je gère ce projet et apporte mes conseils pratiques aux participants.

Comment percevez-vous votre engagement à la FRC?
Comme la possibilité de boucler la boucle. De par ma formation et mon expérience professionnelle, il me manquait le lien aux consommateurs. C’est aussi naturellement l’occasion pour moi d’apporter mon bagage «durable» et mon expérience en tant que cheffe de projets au cœur de ce comité. Je me réjouis!

Quel(s) défi(s) vous attendent?
Ils sont nombreux [rires]. Des défis d’ordre stratégique, car la société change et les habitudes de consommation aussi. Nos projets doivent donc s’ajuster en permanence pour y répondre. Il y a aussi un positionnement à trouver pour placer nos messages dans un contexte d’infobésité. Par chance, notre authenticité et notre indépendance vis-à-vis des entreprises vont grandement nous aider. Les défis sont aussi humains, car il est parfois difficile de motiver un citoyen lambda à s’impliquer comme bénévole. Mon rêve serait de pouvoir professionnaliser le bénévolat et que ces expériences génèrent une véritable plus-value sur un curriculum vitae.

 

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre

Interpellation des grands distributeurs

 
Nous demandons aux distributeurs

  • cesser le marketing agressif sur les fraises, mais également sur d’autres denrées hors saison, que ce soit en rayon ou dans les différentes publications destinées à vos clients (catalogues, magazines, journaux, newsletter, etc.) ;
  • renoncer à disposer les fraises espagnoles aux endroits stratégiques de vos points de vente, à savoir en face de l’entrée, sur des ilots dédiés, ou en tête de gondoles ;
  • ne pas recourir à des mises en scène pour vendre la fraise hors saison (à savoir jusqu’en avril), en l’associant par exemple à de la crème et des tartelettes. Une demande valable aussi pour d’autres denrées, comme les asperges du Pérou associées à de la mayonnaise, viande séchée ou autre ;
  • indiquer clairement, de manière bien visible et transparente le pays de provenance ainsi que les noms des producteurs de fraises importées, que ce soit sur les affichettes qui accompagnent ces fruits en rayon, dans les publicités ou sur le dessus des barquettes ;
  • ne plus utiliser de formulations qui peuvent induire en erreur le consommateur sur la saison de la fraise en Suisse. Une demande valable pour la mise en rayon, ainsi que toute publication ;
  • être en mesure de prouver toute allégation de durabilité concernant l’assortiment.

Les dates de la tournée romande #Ramènetafraise

29.05.21Marché de Boudry (NE)
01.06.21Marché de Neuchâtel (NE)
02.06.21Marché de La Chaux-de-Fonds (NE)
04.06.21Marché de Fleurier (NE)
05.06.21Gare de Lausanne (VD)
12.06.21Gare de Genève (GE)
08.06.21Place fédérale (BE)
12.06.21Marché de Delémont (JU)
15.06.21Gare de Delémont (JU)
19.06.21Marché de Fribourg (FR)
27.09.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
29.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
29.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
09.09.21Semaine du goût Sion (VS)
25.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
26.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
05.10.21Les Jardins du Flon, à Lausanne (VD)
16.10.21Epicerie fine Côté Potager, à Vevey (VD)