Action FRC Vaud

Des fraises de saison, s’il vous plaît!

14.6.2021, Laurence Remy / La FRC Vaud – ici Huy et Isabelle – pleine mise en place: 200 kilos de fraises ont été distribués.

Opération séduction le samedi 5 juin, devant la gare de Lausanne: pour évoquer la saisonnalité des fruits et légumes, quatre bénévoles de la FRC Vaud ont accosté les voyageurs avec des fraises bien rouges…

Le 5 juin a marqué le coup d’envoi de la campagne de sensibilisation en terres vaudoises. But de l’action, évoquer la vaste enquête de la FRC sur la saisonnalité des fraises, fruits emblématiques, et les techniques marketing de la grande distribution qui mettent en scène les baies espagnoles en masse en hiver mais «oublient» de valoriser les fraises suisses quand arrive leur tour. Sur le stand, celles du jour provenaient de Denges, où la famille Borboën les cultive en pleine terre.

Paroles de bénévoles

Les bénévoles de la FRC Vaud, dont c’était le retour sur le terrain après une année 2020 de disette, étaient à la fois ravis de renouer le contact avec le public et très motivés par cette action-là. Ainsi Sandrine explique: «Les gens ont marre des pommes en février. Ils voient toutes ces fraises sur les étals en février et les achètent. Puis quand vient la saison des fraises indigènes, ils en ont assez mangé et achètent des pêches ou des nectarines deux mois avant que ce ne soit la vraie saison et ainsi de suite, ils veulent des pommes et des poires au moment des pêches et nectarines… Ils sont dans un décalage permanent!» Alors oui, pour Sandrine, c’est important de rappeler que les fruits et les légumes ont des saisons et qu’ils sont bien meilleures quand ils ont pris le temps qu’il faut pour bien mûrir. Sensibiliser le public est un engagement cohérent pour elle.

Aliénor renchérit: «Les fraises sont un exemple parmi d’autres. C’est vrai aussi pour d’autres produits, courgettes et aubergines par exemple subissent le même traitement. Pensons encore aux framboises, aux myrtilles ou encore aux asperges qui viennent parfois de très loin, avec un écobilan catastrophique juste parce que nous ne pouvons pas attendre qu’elles arrivent à maturité chez nous.» Quant à Ludivine, elle, se rappelle qu’au début, quand elle a modifié ses habitudes de consommation, elle a éprouvé comme un «effet de manque» de ne pas tout acheter quand elle le voulait. Mais en respectant la saisonnalité, elle éprouve plus de plaisir à manger les fruits et légumes au bon moment, quand ils sont arrivés à pleine maturité. Ils sont vraiment meilleurs. L’attente, pour elle, fait désormais partie du plaisir de consommer de saison. Isabelle, enfin, a du plaisir à distribuer un produit frais, brut et de saison. Elle rêve que les distributeurs écoutent davantage les consommateurs qui ont envie de manger local. Et surtout, qu’ils arrêtent le «suremballage» en plastique.

Une jeunesse éclairée

Les gens s’arrêtent. Ils écoutent les douze bénévoles, posent des questions. Dans l’ensemble, ils disent être sensibles à ce thème et veiller à tenir compte de la saison des produits suisses. Tous ou presque s’accordent à trouver que les fraises espagnoles n’ont pas de goût. Une dame, mère de trois jeunes filles, dit en acheter de temps en temps,: «Oui, elles sont moins bonnes mais elles sont aussi moins chères. Pour les gens modestes, cela compte aussi.» Elle ajoute: «Je viens d’Algérie. Là-bas, les fruits et les légumes ont du goût, des odeurs. Pas ici. Ça m’a choquée, au début. Alors, quand c’est possible, j’achète bio.». Un autre passant ne partage pas forcément l’idée de renoncer aux fraises en hiver. Sa préoccupation, ce sont les pesticides…

Ce fut une belle journée. L’action de la FRC a tout son sens, car elle nous place aussi parfois face à nos propres contradictions, malgré nos convictions. Manger local et de saison, oui. Attendre et parfois accepter de payer un peu plus cher, pas toujours. Les échanges furent riches, et les surprises de bon aloi: «Les jeunes ne sont pas les moins convaincus que le monde de la conso doive changer, et ça, pour moi qui suis une jeune retraitée, cela fait un bien fou à entendre», conclut Fabienne, bénévole à la permanence FRC Conseil, venue battre elle aussi le pavé.

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre

Interpellation des grands distributeurs

 
Nous demandons aux distributeurs

  • cesser le marketing agressif sur les fraises, mais également sur d’autres denrées hors saison, que ce soit en rayon ou dans les différentes publications destinées à vos clients (catalogues, magazines, journaux, newsletter, etc.) ;
  • renoncer à disposer les fraises espagnoles aux endroits stratégiques de vos points de vente, à savoir en face de l’entrée, sur des ilots dédiés, ou en tête de gondoles ;
  • ne pas recourir à des mises en scène pour vendre la fraise hors saison (à savoir jusqu’en avril), en l’associant par exemple à de la crème et des tartelettes. Une demande valable aussi pour d’autres denrées, comme les asperges du Pérou associées à de la mayonnaise, viande séchée ou autre ;
  • indiquer clairement, de manière bien visible et transparente le pays de provenance ainsi que les noms des producteurs de fraises importées, que ce soit sur les affichettes qui accompagnent ces fruits en rayon, dans les publicités ou sur le dessus des barquettes ;
  • ne plus utiliser de formulations qui peuvent induire en erreur le consommateur sur la saison de la fraise en Suisse. Une demande valable pour la mise en rayon, ainsi que toute publication ;
  • être en mesure de prouver toute allégation de durabilité concernant l’assortiment.

Les dates de la tournée romande #Ramènetafraise

29.05.21Marché de Boudry (NE)
01.06.21Marché de Neuchâtel (NE)
02.06.21Marché de La Chaux-de-Fonds (NE)
04.06.21Marché de Fleurier (NE)
05.06.21Gare de Lausanne (VD)
12.06.21Gare de Genève (GE)
08.06.21Place fédérale (BE)
12.06.21Marché de Delémont (JU)
15.06.21Gare de Delémont (JU)
19.06.21Marché de Fribourg (FR)
27.09.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
28.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
29.08.21Festi’Terroir Genève (GE)
29.08.21Objectif Terre Lausanne (VD)
09.09.21Semaine du goût Sion (VS)
25.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
26.09.21Concours suisse des produits du terroir Courtemelon (JU)
28.10.21Salon Goût et Terroirs Bulle (FR)
29.10.21Salon Goût et Terroirs Bulle (FR)
30.10.21Salon Goût et Terroirs Bulle (FR)
01.11.21Salon Goût et Terroirs Bulle (FR)