Ma santé

Comment choisir son médecin traitant

10.2.2017

Réflexions et pistes à l’usage des patients en quête d’un praticien de confiance.

Il est vrai, le patient a rarement l’embarras du choix. Trop peu de médecins de famille ont été formés ces dernières années et les régions excentrées souffrent même de pénurie. Mais dans la mesure du possible, comment dénicher un praticien autrement qu’au hasard? Le bouche-à-oreille constitue une assez bonne piste, bien qu’un docteur puisse convenir à un patient et pas du tout à un autre. Néanmoins, interroger votre entourage est toujours instructif. Vous renseigner directement auprès du cabinet est aussi indispensable. Les thèmes ci-dessous, inspirés de documents élaborés par le Service allemand de la santé, vous permettront de vous orienter.

ACCUEIL ET ACCESSIBILITÉ | Le cabinet médical est-il facile d’accès en transports publics, chaise roulante, poussette? Des places de stationnement sont-elles disponibles? Les heures de rendez-vous sont-elles compatibles avec votre agenda, notamment les horaires de travail? Le standard est-il facilement joignable et quel est le délai pour obtenir un rendez-vous?

ÉGARDS ET BIENVEILLANCE | Le médecin et son équipe s’adressent-ils à vous avec égard et politesse, et vous laissent-ils finir vos phrases? Le médecin est-il ponctuel ou du moins s’excuse-t-il lorsqu’il vous a fait subir le retard pris dans ses rendez-vous?

ÉCOUTE ET PARTAGE | Le médecin se soucie-t-il de l’avis du patient, de ses besoins et ses préférences et en tient-il compte? L’invite-t-il à participer à toutes les décisions concernant sa santé?

PROTECTION DES DONNÉES ET INTIMITÉ | L’équipe soignante évite-t-elle de prononcer le nom du patient, de parler de symptômes ou d’évoquer toute information potentiellement gênante en présence de tiers? Se soucie-t-elle de la protection des données de santé sensibles? Les dossiers des autres patients sont-ils rangés à l’abri des regards indiscrets?

QUALITÉ DE L’INFORMATION | Les informations sur le traitement, les alternatives possibles, les avantages et les effets secondaires, les coûts, etc., sont-elles spontanément communiquées? Le personnel prend-il le temps d’expliquer ce qui se passe? Le patient peut-il librement poser des questions et recevoir des réponses compréhensibles? Un avis contraire ou des doutes sont-ils bien acceptés et pris en considération?

TRANSPARENCE | Est-il possible d’accéder sans difficulté à son dossier médical, à ses analyses, à ses radiographies et de les montrer, sans désapprobation ni pression, à un autre médecin pour un second avis?

SÉCURITÉ | Toutes les mesures de prudence ou de prévention semblent-elles prises? Les mains sont-elles lavées, les lieux propres, l’équipe vaccinée ou équipée d’un masque en cas de grippe?

FORMATION | Est-il possible de vérifier si le médecin ou son équipe suivent des formations continues et prennent part à des programmes de qualité?

COORDINATION | Le médecin travaille-t-il volontiers avec d’autres prestataires de soins? Se soucie-t-il d’autres avis avis, des prescriptions et recommandations faites par l’hôpital, le CMS, le pharmacien et d’autres médecins, afin d’éviter les interactions négatives pour le patient?

ADMINISTRATION ET COÛTS | Des explications, voire de l’aide, sont-elles proposées pour les démarches administratives en lien avec sa santé? Le coût des soins, du traitement, de la consultation ou des médicaments peut-il être évoqué sans crispation?

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre