Article : Ampoule LED

Lumière sur les filaments

2.12.2015, Anne Onidi / Les ampoules LED à filaments ne tiennent pas toujours leurs promesses. Shutterstock.com

Ce nouveau produit offre de bonnes performances énergétiques. Mais la durée de vie s’avère, a priori, désastreuse, pour certains modèles.



Elle a tout pour séduire les plus nostalgiques. Une ligne gracieuse, toute de transparence, d’abord. Et une structure intérieure constituée d’un fil jaune évoquant les ampoules du temps d’avant. Sauf qu’ici les industriels ont troqué le tungstène, banni pour ses piètres performances énergétiques, contre la LED. Beau, certes, mais efficace et fiable, le bulbe de nouvelle génération? C’est ce que nous avons cherché à savoir dans ce test réalisé en collaboration avec nos confrères du petit écran A Bon Entendeur et Kassensturz.

Dans notre ligne de mire: huit ampoules à filament, ainsi qu’une LED classique, à titre de comparaison. Parmi elles, des marques connues comme Philips, Megaman, Segula et Sylvania, d’autres plus confidentielles, dénichées sur internet. Osram, pourtant omniprésent dans des enseignes comme Jumbo et Obi, n’a pas trouvé place dans notre étude. Et pour cause: au printemps, période à laquelle les analyses ont débuté, le fabricant ne proposait encore aucune LED à filament, lacune comblée depuis.

Des emballages trompeurs

Le prix moyen des LED a beau baisser, il reste plus élevé que celui des autres technologies. Nos échantillons coûtent tout de même entre 10 francs et 35 francs. Un investissement conséquent qui serait compensé par leur excellent rendement énergétique et leur durée de vie élevée. Encore faut-il que les ampoules tiennent leurs promesses.

Les mesures en laboratoire montrent qu’un écart important peut séparer les déclarations des fabricants de la réalité. La Segula Filament LED Clear, par exemple, affiche l’une des meilleures efficacités énergétiques (134 lm/W) de la sélection, alors qu’en réalité elle offre le deuxième moins bon rendement (94 lm/W). Une erreur considérable que Migros, distributeur de la marque, a promis de corriger. Elle n’est pas la seule à embellir ses chiffres. L’emballage de la Xnovum spécifie une luminosité de 960 lumen, quand elle n’en produit que 807. La Segula Filament LED Frosted, elle, précise 1050 lumen, soit un éclairage particulièrement conséquent pour une LED, mais n’en fournit que 943, tombant dans la catégorie moyenne.

Un essoufflement inadmissible

Et quid de la durée de vie? Sur le papier, elle est bel et bien séduisante: au minimum 15 000 heures, voire 35 000 pour un des modèles. On est bien au-dessus des 1000 heures (1 an) promises pour une ampoule à incandescence. Mais, une fois encore, peut-on vraiment se fier à ces valeurs? Notre laboratoire terminant ses tests* au printemps prochain, il est trop tôt pour apporter une réponse définitive. Les résultats intermédiaires sont pourtant déjà très contrastés. Après seulement 1000 heures de fonctionnement, l’ampoule Wiva éclaire ainsi en moyenne 2 fois moins qu’à l’origine, et 4 fois moins après 2000 heures! A ce rythme-là, elle devient inutilisable après quelques mois seulement. Pour une ampoule à 15 francs, la contreperformance est d’autant plus scandaleuse. Selon le distributeur suisse, ce défaut, présent sur certains lots, aurait été corrigé il y a plus d’un an. La Segula frosted perd, elle, un quart de son intensité lumineuse au terme des 2000 heures de test, un résultat qui laisse aussi augurer une fin de vie prématurée.

* Depuis six mois, quatre ampoules par modèle sont allumées puis éteintes toutes les trente secondes, cumulant à ce jour 2300 heures d’allumage et 160 000 commutations.

Voir les résultats du test sur les ampoules LED – mis à jour en août 2016

Suite et fin, août 2016

Mise à jour – Durant les mois suivant cette publication, le laboratoire a poursuivi les analyses de durabilité, totalisant 6000 heures de fonctionnement et des centaines de milliers de commutations. Les essais étant arrivés à terme, voici le verdict final, hélas peu reluisant.

A l’issue de ce test, ce sont désormais quatre ampoules sur les huit qui fournissent de mauvaises performances. Des modèles qui éclairent de 40 à 93% moins qu’à l’origine, alors que les autres n’excèdent pas une perte de 20%. Pour la Wire Led de la marque Wiva, la pire en la matière, l’intensité lumineuse baisse de moitié déjà après seulement 1000 heures d’utilisation. Et après 6000 heures, elle n’éclaire plus qu’à 7% de sa capacité… autant dire à peine plus qu’une veilleuse! Aucun des 32 articles évalués (quatre pour chacune des huit références) ne s’est toutefois éteint. Mais lorsque la quantité d’éclairage diminue de manière aussi conséquente, il est indispensable de changer de globe.

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre