Article : Appareils domestiques

Leur mort est si prématurée !

Obsolescence programmée

3.12.2013, David Caillet et Elisabeth Kim / Photo: shutterstock.com/Scorpp

Programmés pour finir vite à la casse, l’informatique, le high-tech et l’électroménager? Démonstration par 400 exemples de notre consœur SKS.



C’est un soupçon partagé par un nombre grandissant de consommateurs. Les produits ne sont-ils pas de plus en plus conçus dans une optique de durée de vie raccourcie? S’il est impossible de prouver que leurs fabricants ont planifié sciemment leur mort prématurée, certaines méthodes de production raccourcissent la durée de vie des appareils. Ce qui pousse les consommateurs à se rééquiper à neuf, et cela plus rapidement que prévu. On appelle cela l’«obsolescence programmée».

Pour tenter de cerner de plus près cette problématique nuisible aussi bien pour l’environnement que pour le porte-monnaie des clients, l’association alémanique SKS a lancé en mai un appel aux témoignages.

HP, Apple et Samsung clouées au pilori

Fin octobre, elle recensait plus de 400 plaintes, dont 333 concernaient des appareils informatiques, électroniques et électroménagers. Parmi les marques les plus souvent clouées au pilori: HP, Apple et Samsung. Autres firmes régulièrement citées outre-Sarine: Dell, Electrolux, Epson, Jura, Mio-Star, Miele, Trisa, etc.

Ces usures sont de nature différente. Le SKS a recensé les faiblesses cachées lors de la fabrication, comme l’utilisation de composants de mauvaise qualité. Généralement, le constructeur est au courant de ces problèmes, mais il ne cherche pas activement à y remédier pour des raisons de coûts. Autre cas de figure: des pratiques qui poussent le consommateur à racheter des produits alors que les anciens fonctionnent encore très bien. Enfin, de nombreux articles ne sont que très difficiles, voire impossibles, à réparer.

Les questions à poser

Pour Aline Clerc, responsable Environnement à la FRC, les clients doivent impérativement poser certaines questions avant l’achat: quelle est la durée de la garantie? L’appareil est-il facilement démontable en vue d’une réparation? Combien de temps les pièces détachées seront-elles disponibles? Quelle est la durée de vie prévue du produit? Combien de temps vais-je bénéficier des mises à jour? De plus, dans sa réponse à la consultation «Economie verte», la FRC a demandé que la garantie minimale soit allongée à cinq ans pour certains appareils, et que tous soient conçus de manière à pouvoir être réparés.

Détails sur Konsumentenschutz.ch

Voir les bonnes adresses proposées par la FRC

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre