Article : Santé

De l’arsenic dans le riz ?

2.7.2013, Elisabeth Kim / Photo: Maceofoto/shutterstock.com

Les autorités danoises en déconseillent une consommation trop élevée, en particulier pour les enfants. La prudence reste de mise, mais pas de panique.



A la mi-mai, les autorités de santé danoises sont les premières en Europe à mettre les consommateurs en garde: manger quotidiennement du riz ou des produits à base de cette céréale (en lait, bouillie, gâteau, soufflé…) pourrait accroître les risques de contracter certains cancers. En ligne de mire: l’arsenic inorganique. Si sa présence est naturelle – métabolisé dans le riz, il perd une grand part de sa toxicité –, des concentrations trop élevées sont plus difficiles à évacuer par l’organisme des bébés et des jeunes enfants. Raison pour laquelle le Danemark recommande aux parents de ne pas l’utiliser à toutes les sauces.

A l’OFSP de fixer un seuil

Faut-il dès lors s’en inquiéter? En septembre dernier, nos confrères américains de Consumer Reports avaient testé plus de 200 échantillons et débusqué un grand nombre de marques contenant une dose trop élevée d’arsenic inorganique. La Food and Drug Administration (FDA), qui planche sur de nouvelles études à ce sujet, se veut rassurante. Pour l’heure, inutile de bannir complètement le riz des assiettes familiales, préconise l’administration américaine des denrées alimentaires.

A noter que l’arsenic, aujourd’hui interdit dans les cultures, a longtemps été employé comme pesticide, les Etats-Unis en tête, avec 1,6 million de tonnes utilisées depuis 1910,  raison aussi pour laquelle les riz cultivés outre-Atlantique sont particulièrement concernés…

En attendant que les recherches scientifiques en disent plus sur les méfaits sur la santé, les autorités sanitaires – dont l’Office fédéral de la santé publique – feraient bien de fixer une valeur limite, inexistante jusqu’ici. Ce qui inciterait les fabricants à sélectionner des riz issus de sols pauvres en arsenic inorganique. Dossier à suivre, mais la FRC veillera… au grain.

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre