FRC Conseil : Télévision

Cablecom: La BBC passe à la trappe

15.10.2013, Nadia Thiongane

"Est-il légal que UPC Cablecom retire de son bouquet de base BBC Entertainment du seul fait qu'elle ne sera plus diffusée qu'en numérique dès le 16 octobre 2013?"



Oui, c’est conforme à la réglementation en vigueur, même si commercialement, cela peut être mal perçu car au final, le client qui souhaite continuer à regarder la chaîne anglaise devra passer à la caisse. La raison est à chercher du côté du passage au tout numérique, devenu un impératif technique en raison de la multiplication des nouveaux services et chaînes. Ainsi, petit à petit l’analogique va disparaître.

Or, si la télévision analogique était encadrée par une loi qui prévoyait le principe du “must-carry” – les opérateurs étaient obligés d’offrir au minimum les chaînes de la RTS ainsi que quelques autres telle Arte – ce principe n’a pas été repris dans les dispositions légales entourant le numérique, malgré la pression de la FRC.

Dans le cas d’UPC Cablecom, le service numérique de base est gratuit pour les abonnés internet. Le câblo-opérateur a en effet décidé l’an dernier d’offrir ce service à ses clients, à la demande notamment de la FRC qui exigeait, avec la disparition de l’analogique, qu’une offre numérique de base soit maintenue.

UPC Cablecom a un accord avec la Surveillance des prix qui l’oblige à offrir un minimum de chaînes (une trentaine de chaînes en analogique et une cinquantaine en offre numérique de base). Mais la sélection des chaînes qui doivent figurer dans ces bouquets est du ressort de l’entreprise. C ‘est le libre choix des opérateurs basé sur la liberté d’entreprise. C’est parfaitement légal.

En résumé, légalement, Cablecom a le droit de ne plus diffuser une chaîne en analogique ou dans l’offre numérique de base. L’accord avec Monsieur Prix sur le nombre minimal sera revu au fur et à mesure du transfert vers le numérique. Il vous reste à choisir parmi les options offertes par Cablecom (lire ci-dessous) ou voir chez un autre opérateur si votre chaîne est disponible sans payer un supplément. Dans ce dernier cas, prendre en compte toutefois aux frais, notamment d’installation et d’activation.

Les options chez Cablecom

  1. Le statu quo: vous vous contentez de l’offre actuelle gratuite. Vous pouvez éventuellement voir si la chaîne BBC Entertainement n’est pas disponible sur internet, ce qui est de plus en plus fréquent.
  2. Digicard: L’option la moins chère pour avoir votre chaîne est de prendre l’offre Compact de Cabelcom avec la digicard, une sorte de carte de crédit qui s’insère directement sur le côté du téléviseur. Ce dernier doit être un modèle récent. Vérifier aussi dans le mode d’emploi si c’est possible. Il n’y a pas d’abonnement mensuel, en revanche vous devez payer la digicard 99 francs. Attention: si Cablecom décide de sortir une nouvelle digicard, vous devrez en racheter aussi une nouvelle.
  3. Décodeur numérique: Vous pouvez aussi opter pour le décodeur numérique (mediabox). Il vous en coûtera 4 francs d’abonnement par mois (plus 49 francs de frais d’activation).  Si vous louez un décodeur, à chaque fois que Cablecom en changera, il devrait normalement vous en fournir un nouveau. Cette offre vous permet de voir toutes les émissions en numérique, mais pas d’enregistrer des programmes ou d’avoir la fonction pause, par exemple.
  4. Décodeur recorder: Pour enregistrer ses émissions favorites, c’est la quatrième option. Mais là, le coût est de 19 francs par mois (plus 49 francs de frais d’activation).

Pour accéder à l’offre numérique de base de Cablecom (65 chaînes dont 19 en HD), deux options :

  • si le client a un téléviseur de plus de 3 ans : il peut commander un convertisseur gratuit, pas besoin d’acheter un nouvel appareil
  • si le client a un téléviseur plus récent : l’offre de base est accessible sans convertisseur

 

 

>> Lien sur UPC-Cablecom

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre