Article : Solvabilité

Bien réfléchir avant de remplir le formulaire Crif/Comparis

Bons ou mauvais payeurs, tous fichés!

14.1.2019

Ce nouveau service a reçu une belle couverture médiatique présentant les pratiques souvent méconnues des sociétés réalisant des profils personnels – et conduisant certainement beaucoup d’internautes à effectuer une vérification de leur statut de solvabilité. Explications et marche à suivre.



Malheureusement, cette demande ne vous fournira pas la réponse souhaitée sur votre profil, ne vous offrira pas la possibilité de corriger d’éventuelles erreurs, permettra en revanche de vous cibler publicitairement et – le comble! – fournira l’autorisation à Crif d’effectuer dorénavant des démarches avec votre consentement pour glâner de nouveaux renseignements destinés à vous noter.

Votre solvabilité

Le service de Comparis repose sur la base de données de Crif, hors il y a d’autres entreprises récoltant ces informations. Votre indice de confiance auprès de Crif ne vous indiquera aucunement si cet indice est similaire d’une quelconque manière à ce qui sera communiqué par les différentes entités. Si vous souhaitez obtenir ces informations, la FRC vous propose de passer par un courrier standard auprès de tous les acteurs: frc.ch/solvabilite

Correction des erreurs

Crif balaie toute responsabilité quant aux résultats que vous obtiendrez et ne fournit pas de moyen pour corriger la situation. Pire, dans ses conditions générales que vous acceptez en envoyant le formulaire, Crif «attire l’attention sur le fait que les données peuvent être incomplètes ou incorrectes, d’autant plus que les informations proviennent d’archives publiques et d’autres sources».

Publicité

L’utilisation du service permet à Crif d’utiliser ironiquement l’ensemble de vos informations d’une part pour étoffer sa base de données (téléphone, mail), pour obtenir votre accord pour le faire (pt 1.7), mais aussi pour utiliser vos données à des fins de marketing (pt 1.8).

Par ailleurs, la FRC déplore la légèreté avec laquelle il est possible d’obtenir ces informations. Comme en témoigne l’article du Temps une simple photocopie de pièce d’identité échue a permis d’obtenir des données sensibles via ce service. L’ association poursuit son engagement pour davantage encadrer ces maisons de renseignements, car il n’est pas acceptable que des personnes soient fichées comme «mauvais payeur» sur la base de renseignements erronés et sans qu’ils en soient conscients.

Marche à suivre express

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre