Consultations politiques : Accord de libre-échange agricole

Un accord de libre-échange plein de promesses

23.9.2010, Aline Clerc

L'ouverture des marchés agricoles se marchande sur plusieurs fronts. Mais la baisse de prix qui en est attendue ne doit pas faire oublier les autres enjeux du dossier.



La Suisse prépare actuellement des négociations en vue d’un accord de libre-échange agricole avec l’Union Européene. La promesse d’une baisse des prix ne doit pas faire oublier les autres enjeux de ce projet, notamment le maintien d’une production de proximité diversifiée et abordable financièrement. La salade fraîchement cueillie ne doit pas devenir un produit de luxe!

A condition qu’il reste un outil maîtrisé de nos politiques agricole et alimentaire, l’accord de libre-échange avec l’UE peut être utile et bénéfique aux consommateurs. L’élargissement de l’offre et une certaine baisse des prix sont les effets positifs attendus d’un tel accord. Toutefois cet accord doit garantir la sécurité et la transparence dans le domaine des denrées alimentaires et permettre le maintien des acquis suisses en matière d’information et de qualité de la production agricole.

La FRC est donc favorable à l’ouverture de négociations en vue d’un accord de libre-échange dans le domaine agro-alimentaire et elle examinera d’un œil critique et attentif le résultat des négociations et réserve sa position sur le résultat final des négociations.


>> A consulter:

Devenez membre

Notre association tire sa force de ses membres

  • Vous obtenez l’accès à l’ensemble des prestations FRC
  • Vous recevez notre magazine FRC Mieux choisir
  • Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour vous défendre
Devenez membre