FacebookTwitterPrintMail

Scandale VW: Le deuxième test livre ses résultats
07.12.2016

La seconde voiture vient de rentrer du labo. Les résultats sont probants.

Aude Haenni

Aude Haenni

Le véhicule à peine descendu des bancs d’essai, voici les résultats du deuxième test «avant-après» réparation du logiciel truqueur. C’était au tour de la VW Passat 2.0 litres du Valaisan Elio Valceschini (photo), membre de la FRC, de passer entre les mains de deux laboratoires indépendants à Bienne et à Nidau.

La comparaison des valeurs «avant-après » s’avère probante, au même titre que cela a été le cas pour la VW Tiguan qui a fait l’objet des premières analyses (lire). La Passat avait un kilométrage important – plus de 200 000 km – rendant les valeurs un peu plus élevées, mais dans les mêmes proportions. Les aspects mesurés restent la puissance, la consommation et les émissions de gaz polluants (monoxyde et dioxyde de carbone, hydrocarbures non brûlés). D’après les conclusions du laboratoire, le changement de logiciel n’a eu aucune incidence sur l’automobile. Un troisième véhicule est encore au laboratoire. Ce n’est qu’à l’issue de cette expertise et des tests de performance sur 21 voitures supplémentaires que la FRC considérera les conclusions comme définitives.

Florence Bettschart