FacebookTwitterPrintMail Herbicide

Glyphosate: éradiquons-le de nos jardins!
04.05.2015

Suite à l'évaluation du glyphosate comme cancérogène probable, la FRC encourage les jardiniers amateurs soucieux de leur santé à ne plus utiliser ces herbicides et à les rapporter au point de vente.

DR / Shutterstock

DR / Shutterstock

Commercialisé sous la marque Roundup depuis 1975, le glyphosate est un herbicide présent dans de nombreux produits de jardinage en vente en Suisse. Toxique pour l’environnement, il vient d’être déclaré cancérogène probable par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC). Ces experts, sélectionnés par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour leur indépendance de l’industrie, ont ainsi déjà évalué et classé 900 produits en cinq catégories de risque. Le glyphosate fait partie de la deuxième par ordre d’importance, il est notamment mis en cause dans le développement d’un cancer du sang.

Les utilisateurs en contact direct avec ce produit sont les premiers concernés. Notamment les jardiniers amateurs qui utilisent des sprays de désherbant, des concentrés ou le Roundup Gel, actuellement commercialisé à grand renfort de spots télévisés…

La FRC et ses collègues de l’Alliance des organisations de consommateurs (SKS et ACSI) ont écrit à l’Office fédéral de l’agriculture (OFAG) et à l’Office de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV) pour qu’ils retirent les autorisations de vente, par mesure de précaution. Les professionnels (agriculture, désherbage des bords des routes et des voies de chemin de fer) devront également être mieux protégés.

La FRC s’est adressée à Coop, Migros, Jumbo, Landi et Hornbach pour qu’ils suppriment sans attendre et de manière volontaire ces produits de leur assortiment. Mais aussi qu’ils reprennent les produits rapportés par les consommateurs, histoire de démontrer la sincérité des leurs engagements en faveur de la santé des consommateurs et de la nature (à lire ici, et ).

En attendant le résultat de ces démarches, la FRC considère que l’attitude la plus sûre pour les consommateurs est de renoncer à l’achat et à l’utilisation du Roundup et de ramener les flacons qu’ils possèdent déjà au point de vente pour les faire éliminer.

Afin de les identifier, il faut rechercher le composant « glyphosate » sur les étiquettes.

Quelques produits avec glyphosate disponibles en Suisse (liste non exhaustive, état 1.5.2015):

L’Office fédéral de l’environnement (OFEV) conseille par ailleurs de renoncer si possible totalement aux désherbants, non seulement pour sa propre santé mais également pour préserver l’environnement.

Pour aller plus loin:
Notre article Nettoyage de printemps, pour un jardinage plus vert
L’évaluation du CIRC (IARC)
Le communiqué de presse CIRC (IARC) 2015
La fiche OFEV: 10 alternatives aux herbicides pour désherber sans produits chimiques
La fiche Attention aux herbicides, pour une bonne pratique du désherbage, de l’État de Fribourg