FacebookTwitterPrintMail Dossier: Bien acheter sur le net

E-commerce: informations avant d’acheter
25.09.2011

De quoi s'assurer avant l'achat? Nos recommandations!

Le commerce électronique est en plein développement : les consommateurs peuvent conclure des contrats, depuis chez eux, à n’importe quelle heure du jour et de la nuit, en surfant sur Internet. Cette simplicité de passer à l’acte ne doit pas cacher les risques induits par ce type d’achat, sans toutefois les diaboliser.


Petit tour d’horizon des mesures de précautions à prendre avant l’achat
:

  • Se rappeler qu’en cliquant sur l’indication  » je passe commande « , le consommateur est lié, sans possibilité légale de révoquer sa commande, sauf si le vendeur le prévoit. La forme écrite n’est ainsi pas nécessaire, un simple clic suffit.
  • S’adresser uniquement à des commerçants clairement identifiables (raison sociale, adresse postale, e-mail, téléphone). En cas de litige, il sera probablement plus facile d’entrer en contact avec une entreprise située en Suisse.
  • Lire les conditions générales de vente qui doivent être accessibles sur le site. Leur absence n’est pas de bon augure. Si elles sont acceptées sans être lues, le consommateur sera quand même lié par celles-ci.
  • Vérifier que le paiement en ligne sur le site en question est sécurisé: un « s » doit figurer à la fin de http et un cadenas apparaît sur le navigateur web (en cliquant dessus il y a possibilité d’obtenir des informations détaillées sur le certificat de sécurité et son détenteur).
  • Protéger son ordinateur pour empêcher les intrus d’y entrer. Vérifier qu’un logiciel « pare-feu » soit installé ainsi qu’un antivirus correctement mis à jour.
  • Ne pas oublier de tenir compte des frais de livraison, la TVA et les taxes douanières pour les achats à l’étranger. Le prix indiqué est souvent le prix net et est parfois mentionné dans une autre devise que le franc suisse.
  • Lire attentivement la description des marchandises et de services, car une fois commandé il ne sera pas possible de les retourner suite à sa propre erreur dans la commande.
  • Vérifier qu’il existe un service après-vente pour la réparation ou les éventuels problèmes de compatibilité, surtout pour des articles électroniques.
  • Etre conscients que les données personnelles transmises (adresse, e-mail) peuvent être vendues à des tiers. Cocher ou décochez l’option « transmission des données à des fins marketing » s’il est possible de le faire afin d’éviter le transfert.
  • Effacer la mémoire cache après avoir effectué vos achats et évitez les achats par carte de crédit sur des ordinateurs publics.

 

Une fois la commande passée :

  • Conserver toujours une copie imprimée, ou sauvegardée sur le disque dur, de la commande et les principaux points du contrat (mode de paiement, mode de livraison, annulation, retour, remboursement, garantie)
  • Noter le délai et le coût pour un éventuel retour de marchandises si le vendeur les prévoit. Rappelons que la loi ne l’y oblige pas.